bouddhisme

Le bouddhisme au Japon a été importé de Chine et de Corée à partir des 5ème et 6ème siècles. Il est donc fortement influencé par les bouddhismes chinois et coréen, mais aussi par le shintoïsme, principale religion du Japon née plusieurs siècles auparavant.

On peut diviser son histoire en trois grands moments: l’époque de Nara (jusqu’en 784), l’époque de Heian (794-1185) et la période post-Heian (à partir de 1185, début de l’époque de Kamakura).

Chacune de ces périodes a vu l’introduction de nouvelles doctrines ou l’évolution d’écoles existantes, relevant de l’un ou l’autre des trois grands courants du bouddhisme: hīnayāna, (voie du Petit Véhicule), mahāyāna (voie du Grand Véhicule), vajrayāna (voie du Diamant).

Tatouage japonais: le bestiaire

Découvrons un sujet extrêmement vaste et riche du Wabori, les tatouages ​​japonais qui ont des designs japonais, à savoir le bestiaire.

Le grand bouddha de Gifu

La plupart des grandes statues de bouddha (daibutsu en Japonais) sont faites en métal, comme la plus célèbre d’entre elles, le grand bouddha de Kamakura, ou en béton et en acier, comme la plus grande, haute de 100m, l’Ushiku Daibutsu. Si vous visitez Gifu, vous aurez l’occasion d’admirer une statue de bouddha véritablement unique, le Shoho-ji […]

Les porte-bonheurs au Japon

Quels sont les porte-bonheurs qui symbolise le mieux la chance dans votre pays? Existe-t-il un type particulier de vêtement ou de nourriture qui nous rendrait plus chanceux? Dans de nombreux pays et cultures du monde entier, il existe de nombreuses traditions qui l’affirment. Manger un certain aliment, porter ou utiliser un porte-bonheur spécifique, pratiquer tel […]

Savez-vous d’où viennent les Daruma?

L’une des activités traditionnelles lors du nouvel an au japonais est d’acheter des porte-bonheurs et autres gri-gri. Que vous y croyez ou pas, vous serez tenté, commme tout touriste qui se respecte, d’en acheter comme souvenir, principalement parce que ce sont de beaux objets décoratifs, authentiques et réalisés avec soin (les artisants transmettent souvent leur […]

La période Heian (1/3): histoire, religion, littérature et économie

La période Heian (平安時代) est la dernière période de l’Histoire japonaise classique et s’étend de 794 à 1185.

La période Heian est considérée comme étant l’apogée de la cour impériale et est célèbre pour ses arts, plus spécifiquement sa poésie et sa littérature.

Shinto (1/4): l’histoire du shintoïsme

Signifiant littéralement « la voie des dieux », le shintoïsme est une religion native du Japon. Il s’agit d’une forme d’animisme qui souligne l’importance de l’harmonie entre les humains et la nature.

Il implique le culte du « kami », qui peut se traduire comme « dieux », « esprits naturels », ou simples « présences spirituelles ».

Bouddhisme antique (3/3) – Apparition de nouvelles doctrines

L’introduction de nouvelles doctrines continentales Le Tendai et le Shingon Le trop grand pouvoir des monastères (Nara continue d’ailleurs à prospérer après cette date) peut expliquer en partie le changement de capitale de 794. La fondation de Heian-kyô 平安京 coïncide aussi avec l’apparition de nouvelles sectes, correspondant à l’introduction de nouvelles doctrines bouddhiques plus appréciées […]

Bouddhisme antique (2/3) – Phase d’organisation

La période de Nara: organisation de la pratique bouddhique Structuration du culte Le début du 8e siècle voit la mise en place près de la capitale de grands monastères entretenus par l’Etat, les kanji 官寺 . En 710, la fondation de la capitale Nara intègre dans son plan à la chinoise des monastères bouddhiques qui […]

Bouddhisme antique (1/3) – Introduction au Japon

Le bouddhisme est à l’origine un culte privé pratiqué par les grandes familles (clan Soga). Il naît sous influence coréenne: formes des temples, motifs de la statuaire, etc…

Les premiers temples élevés sont construits aux frais de ces grandes familles: les Soga font ainsi bâtir le Hôkôji 法光寺 (588-596). Mais la doctrine nouvelle rencontre une forte résistance…