Histoire du Japon

Découvrez les moments clés de l’Histoire du Japon, de la préhistoire aux différentes périodes et époques récentes.

Bushidô: 1000 ans sur la voie du guerrier

Depuis quelques décennies, à la faveur du spectaculaire engouement que les arts martiaux japonais suscitent à travers le monde, les valeurs morales prêtées au samouraï se sont largement diffusées.

S’il renvoie désormais dans l’inconscient collectif à des idéaux élevés et forme le creuset d’un épanouissement personnel s’efforçant de cultiver le corps comme l’esprit, le Bushidô fut également un soleil noir qui féconda le militarisme nippon. Rien d’étonnant à ce que cette « voie du guerrier », à la croisée d’influences multiples et semée d’écueils, éclaire aussi l’histoire de l’archipel.

7 décembre 1941: Pearl Harbor, minute par minute

Hier, 7 décembre 1941 — une date qui restera à jamais marquée dans l’Histoire comme un jour d’infamie — les États-Unis d’Amérique ont été attaqués délibérément par les forces navales et aériennes de l’empire du Japon.

Savez-vous d’où viennent les Daruma?

L’une des activités traditionnelles lors du nouvel an au japonais est d’acheter des porte-bonheurs et autres gri-gri. Que vous y croyez ou pas, vous serez tenté, commme tout touriste qui se respecte, d’en acheter comme souvenir, principalement parce que ce sont de beaux objets décoratifs, authentiques et réalisés avec soin (les artisants transmettent souvent leur […]

L’histoire des Aïnous

L’histoire du peuple aïnou n’est pas encore bien connue: beaucoup de pistes sont encore à explorer, de matériaux à étudier et à resituer dans une perspective historique, que ce soit au niveau de l’ethnologie, de l’archéologie ou de l’anthropologie.

En outre, le rôle des Aïnous dans l’histoire du Japon est encore flou, et il en va de même pour les origines du peuple japonais lui-même mais cet article essayera de restituer ce qui semble être à peu près sûr aujourd’hui: les faits historiques.

Wakashudô: le samouraï et l’homosexualité

En dépit d’une présence manifeste dans la culture populaire contemporaine, en particulier le manga et la musique dans une moindre mesure, l’esthétique androgyne comme l’inclination homosexuelle semblent étrangement absentes de l’historiographie japonaise.

Du silence feutré des monastères aux bruyantes scènes de théâtre, en passant par les augustes palais seigneuriaux, l’homosexualité et une liberté sexuelle inouïe se révèlent pourtant dans une vérité parfois très crue.

Août 1945: L’URSS porte le coup de grâce au Japon (1/2)

Le 15 août 1945, l’empereur Hirohito ordonne à la radio au peuple japonais de «supporter l’insupportable». L’«insupportable» est la capitulation sans condition qu’a refusé farouchement jusqu’alors le Japon, dernier pays de l’Axe à poursuivre la guerre.

Qu’est-ce qui incite Hirohito à prôner la paix, lui qui est resté muet, ou complice, du militarisme japonais pendant les quatorze années de guerre qu’a provoqué le Japon en Asie et dans le Pacifique?