seconde guerre mondiale

Le Japon dans la tourmente de la seconde guerre mondiale

Nippon Kaigi: le culte qui dirige secrètement le Japon

Nippon Kaigi, un petit culte avec certaines des personnes les plus puissantes du pays, vise à restaurer la « gloire » impériale du Japon d’avant la seconde guerre mondiale.

Les objectifs du culte sont l’abolition de la constitution pacifiste du Japon, la fin de l’égalité des sexes, l’expulsion des étrangers, l’annulation de ces lois gênantes sur les « droits de l’homme », et le retour du Japon à sa gloire impériale.

Les enjeux juridiques de l’indemnisation des «comfort women» coréennes

L’histoire militaire montre que toute armée d’occupation ou coloniale a, à un moment ou à un autre, mis en place un système organisé de prostitution pour ses soldats. Mais aucun pays n’a procédé comme le Japon durant la seconde guerre mondiale.
L’armée japonaise a organisé, à l’échelle de l’Asie, l’enlèvement, la déportation, la détention, la torture, de 200.000 femmes, la plupart originaires des pays asiatiques attaqués par le Japon, les transformant en esclaves sexuelles.

La renaissance militaire du Japon (2/2) – Nouvelle menace

Nouvelle menace En défense territoriale, la seule menace immédiate des centres de population japonais a longtemps émané du potentiel de missiles limité d’une Corée du Nord imprévisible. Cette situation a gagné en urgence avec l’armement nucléaire du régime hostile au Japon. La focalisation générale de la stratégie de défense est simultanément passée de la protection […]

La renaissance militaire du Japon (1/2) – Contexte

Dans le contexte de la détérioration de la situation sécuritaire en mer de Chine orientale, le gouvernement conservateur japonais se détache d’une tradition décennaire d’autolimitation militaire. L’Etat insulaire doit trouver un équilibre délicat entre le renforcement de son potentiel de défense et la poursuite de sa retenue en politique de sécurité. La visite, le 26 […]

Une réévaluation du massacre de Nankin (4/4) – Pourquoi?

Ni un simple débordement, ni une politique de génocide Deux interprétations, courantes et opposées, doivent tout d’abord être réfutées. La première a déjà été abordée: un «débordement», un déchaînement plus ou moins spontané de la part de soldats japonais rendus à moitié fous par les souffrances et les privations, acharnés à se venger des Chinois […]

Journée d’étude « 6 août 1945 : Hiroshima et Nagasaki : penser la catastrophe »

Le 6 août 1945, l’apocalypse touche la ville d’Hiroshima, jusque là épargnée; trois jours plus tard, Nagasaki subit le même sort. Ces deux bombardements ne sont pas un banal exemple de la destruction d’une ville telle que l’histoire de l’humanité en connaît une liste infinie, de Babylone à Pompéi, de Constantinople à Bagdad, de Varsovie […]

Une réévaluation du massacre de Nankin (3/4) – Combien?

Le décompte des victimes aurait dû demeurer une question de second plan, dans la mesure où les preuves que des massacres de grande envergure ont eu lieu à Nankin sont accablantes et scientifiquement incontestables. Il est prouvé que l’exécution des prisonniers de guerre fut systématique et organisée en fonction de la hiérarchie militaire. De même, […]