Savez-vous reconnaître une geisha, d’une maiko, d’une geiko?

Vous avez sans doute entendu d’autres personnes vous raconter qu’ils avaient vu une geisha lors de leur voyage à Kyoto, mais s’agissait-il vraiment d’une geisha ou était-ce une maiko qu’ils avaient vu? Ou se pourrait-il même que ce fut une touriste qui avait payé pour s’habiller en geisha? Les différences peuvent être subtiles, mais voyons comment faire la différence entre une geisha et une maiko et entre une geisha et une geiko.

Les geisha et les geiko

Le mot geisha (芸者) se compose des deux termes (芸, gei) ou « art » et (者, sha) ou « personne ». Les geisha sont expertes dans les arts traditionnels japonais dont la musique, le chant et la danse, et désignaient exclusivement celles de la région de Tokyo et de ses environs. A contrario, les geiko étaient habituellement le nom donné aux geisha de Kyoto. De nos jours, le terme « geisha » est devenu générique et englobe désormais les deux régions.

Les geiko et les maiko

Une maiko (舞妓), qui se traduit par « fille qui danse » ou « enfant », est une apprentie geiko. Elles suivent une formation d’environ 5 ans dans différents arts japonais avant de devenir geiko. En dehors de Kyoto, les hangyoku (半玉) de Tokyo sont celles qui se rapprochent le plus des maiko. Le terme « hangyoku » se traduit par « demi bijou ». Ce sont des apprenties geisha mais on sait peu de choses sur leur formation.

Donc pour résumer la différence entre une geiko et une maiko, ou entre une geisha et une hangyoku, est la même qu’entre un maître et son apprentie.

Maintenant que la définition entre les deux est claires, comment peut-on reconnaître une geisha d’une maiko?

1. Les cheveux

Les geisha portent habituellement une perruque très simple appelée shimada par dessus leurs cheveux comme sur l’image ci-dessous. Les maiko ne portent pas de perruque mais arrangent leurs propres cheveux de différentes manières suivant l’avancement dans leur formation, la plus typique étant le wareshinobu ou « pêche fendue ».

Une coiffure typique de geisha

Une coiffure typique de geisha

Un exemple de coiffure d'une maiko durant son apprentissage

Un exemple de coiffure d’une maiko durant son apprentissage

2. Les décorations dans les cheveux

Les maiko portent des décorations ou kanzashi très élaborées dans les cheveux pendant leurs 5 années de formation.
Elles portent aussi de magnifiques hana-kanzashi, ornements avec des fleurs en soie qui pendent du haut de la tête de la maiko jusqu’au côté de son menton. Bien que ces derniers sont les ornements les plus reconnaissables, elles ne les portent que lors de leur première année d’apprentissage.

En revanche, les décorations que les geisha portent dans leur cheveux sont beaucoup plus simples et ne portent jamais de hana-kanzashi.

Un assortiment de hana-kanzashi pour le mois de mai avec des iris violets et des glycines

Un assortiment de hana-kanzashi pour le mois de mai avec des iris violets et des glycines

Une exemple des accessoires pour les cheveux beaucoup plus simples porté par une geisha

Une exemple des accessoires pour les cheveux beaucoup plus simples porté par une geisha

3. Le maquillage

Comme les maiko ne portent pas de perruque, elles ont une bande de peau sans maquillage blanc caractéristique à la base des cheveux. D’autre part, elles colorent leurs sourcils en rouge ou rose et leurs yeux sont surlignés en rouge et en noir. Les maiko dans leur première année d’apprentissage n’auront du rouge à lèvres que sur la lèvre inférieure. Les années suivantes, elles en porteront sur les deux lèvres.

Vu que les geishas portent normalement une perruque, elles n’ont pas de bande de peau apparente à la base des cheveux, leurs sourcils ont une légère touche de rouge, leurs yeux sont seulement surlignés en noir et, enfin, leurs lèvres sont rouges brillantes.

Maquillage d'une maiko

Maquillage d’une maiko

4. Le kimono

Les maiko portent souvent des kimono très colorés avec de longues manches et un obi très large qu’elles portent en « traîne » avec un noeud qui remonte jusqu’aux omoplates, le bout du obi traînant preque par terre. Celui-ci s’appelle obi darari et peut atteindre jusqu’à 10 mètres de long! Le col du kimono se porte très bas dans le dos, est épais et brodé et ne contient que les couleurs rouge, or et blanc.

Les geisha sont plus mûres et portent donc des kimonos en relation avec leur âge, plus ternes que ceux des maiko et avec des manches plus courtes. Leur obi (obi nagoya) est plus court et porté en « noeud de tambour ». Enfin, le col du kimono est complètement blanc et plus haut, au niveau du cou.

Le simple kimono aux manches plus courtes avec un obi plus court de la geiko contraste avec celui, plus élaboré, de la maiko

Le simple kimono aux manches plus courtes avec un obi plus court de la geiko contraste avec celui, plus élaboré, de la maiko

5. Les chaussures

Les maiko portent des okobo(おこぼ), sandales de bois très épaisses qui diminuent en épaisseur au fur et à mesure de l’avancée de l’apprentissage.

Les geisha portent des zori (草履) ou des geta(下駄) que les maiko peuvent aussi utiliser pour des occasions spéciales.

Les geta des geisha sont moins hautes que les okobo des maiko

Les geta des geisha sont moins hautes que les okobo des maiko

Voici une video (en japonais et anglais) des différences entre les maiko et les geiko expliquées par une geiko:

Les vraies geisha comparées aux geisha ou maiko pour les touristes

Avec toutes ces différences entre les geisha et les maikos, comment pouvez-vous savoir sur une personne avec la figure maquillée de blanc, portant un kimono et une coiffure traditionnelle est vraiment une maiko ou une geisha ou juste une copie? Voici quelques signes qui ne trompent pas!

1. Décorations dans les cheveux et maquillage

Comme le hana-kanzashi n’est porté que la première année par les maiko et que dans ce cas, seule leur lèvre inférieur est peinte en rouge, une personne avec ces décorations dans les cheveux et les deux lèvres rouges est une imposture!

Des signes qui ne trompent pas: des "hana-kanzahi" avec les deux lèvres rouges, la présence de couleurs autres que rouge, or et blanc sur le col et très peu de rouge sur ce même col

Des signes qui ne trompent pas: des « hana-kanzahi » avec les deux lèvres rouges, la présence de couleurs autres que rouge, or et blanc sur le col et très peu de rouge sur ce même col

2. Le moment de la journée

Les maiko et les geisha commence leur travail vers 17h30. Du coup, si vous voyez une personne en tenue de geisha pendant la journée, ce n’en est pas sans doute pas une!

Faites quand même attention car exceptionnellement, elles peuvent avoir un rendez-vous dans la journée mais c’est rare.

3. L’endroit où vous les rencontrez

Du fait que les maiko et les geisha ont un statut de célébrités, elles évitent les endroits pleins de monde et donc utilise plutot des ruelles que des grandes avenues pour se déplacer d’un endroit à un autre.

4. Les photos

Leurs clients payent les maiko et geisha pour le temps passé avec eux, ce qui inclue le temps pour elles de se déplacer d’un endroit à un autre. C’est pour cela qu’elles ne s’arrêteront pas pour prendre des photos.

5. La démarche

Les okobo des maiko peuvent être très hauts donc pour quelqu’un qui n’est pas habitué, ce sera très difficile de marcher voire même de rester en équilibre. Les maiko y sont habituées et n’ont pas ce genre de problème.

6. Les motifs sur les kimono

Les geisha et les maiko portent des kimono dont les motifs varient avec le rythme des saisons. De la même manière, les motifs des décorations dans leurs cheveux correspondent à la saison. si vous voyez quelqu’un porter un kimono d’automne au printemps, ce n’est certainement pas une geisha!

Avec toutes ces informations, vous devriez désormais être en mesure de distinguer aiséement entre les geisha et les maiko et entre les vraies et les mauvaises copies!

Source: What’s the difference between a Geisha, a Maiko and a Geiko?

Kimono Geisha

Nous sommes un groupe international d'amoureux des kimono qui voulont partager des informations de qualités sur ce vêtement.
Notre équipe comprend des personnes du Japon et d'autres pays, actuellement soit au Japon, aux USA, en Allemagne et au Brésil.

Les derniers articles par Kimono Geisha (tout voir)

8 thoughts on “Savez-vous reconnaître une geisha, d’une maiko, d’une geiko?

  1. Je pense qu’on aurait pu rajouter que les soit-disantes geisha qui portent leur obi à l’envers (devant) sont en fait des prostituées , c’est une info à savoir je pense 🙂

  2. Est ce qu’il y a une différence au niveau du maquillage sur la nuque entre les geisha et les maiko? Il me semblait en avoir entendu parler mais rien de sur… merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *