Nihon shoki

Le Nihon shoki (日本書紀, Annales ou Chroniques du Japon), aussi appelé Nihongi (日本紀) et achevé en 720 a été rédigé par le prince Toneri (舎人親王), Ō no Yasumaro (太安万侶) et d’autres historiens de l’époque. Cet ouvrage écrit en pur chinois constitue l’une des rares sources officielles écrites sur l’histoire des origines du Japon après le Kojiki (古事記). Tous deux décrivent l’origine divine de la famille impériale japonaise.

Comparé au Kojiki qui est plus ancien, le Nihon shoki est plus élaboré et est une source inestimable pour les historiens car il comporte des informations très complètes à propos de l’histoire ancienne du Japon.

Source: Nihon Shoki

Publié le 26 juillet 2015 dans .