Ninna-ji

Le Ninna-ji est un temple bouddhiste japonais de la secte shingon, fondé en 888 par l’empereur Uda et faisant partie des monuments historiques de l’ancienne Kyoto inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994.

À la fin de son règne, l’empereur Uda devint prêtre et se retira au temple de Ninna-ji qui était également appelé « Ancien palais impérial d’Omuro ». De 888 à 1869, il était de coutume que les empereurs régnants y envoient un de leurs fils pour occuper la fonction de « grand prêtre ».

Source: Ninna-ji

Publié le 29 février 2016 dans .