Kusarigama

Le kusarigama est une arme blanche développée au Japon au XIIe siècle par des paysans, soucieux de se défendre. En effet, n’ayant pas le droit d’utiliser un katana, et étant trop pauvres pour acheter une lance, un couteau ou n’importe quelle autre arme, les paysans ont utilisé dans leur intérêt défensif leurs outils, comme les faucilles kama, les serpes, les truelles (kunaï) et autres1.

Dans l’absolu, le kusarigama est une kama (faucille) dont l’extrémité du manche opposée à la lame était attachée à une chaine, dont la longueur variait en fonction des besoins, mais dont la taille générale se situait entre quatre et six mètres. L’extrémité de cette chaine était ornée d’un boulet métallique, d’une boule de bois, ou d’une pierre, de sorte qu’elle puisse être utilisée comme un fléau.

Source: Kusarigama

Publié le 26 juillet 2015 dans .