Faction de la voie impériale

La faction de la voie impériale ou Kōdōha (皇道派, Kōdōha) était une faction politique de l’armée impériale japonaise active dans les années 1920 et 1930. Constituée en grande partie de sous-officiers, elle avait pour objectif d’établir un gouvernement militaire et promouvait les idéaux totalitaristes, militaristes et expansionnistes. Elle n’est jamais devenue un parti politique et n’avait aucun statut officiel au sein de l’armée.

La Kōdōha envisageait un retour utopique à un Japon d’avant l’industrialisation et l’occidentalisation dans lequel l’État serait purgé des bureaucrates corrompus, des politiciens opportunistes et des capitalistes cupides. L’État serait directement dirigé par l’empereur Hirohito à la suite d’une « restauration de Shōwa » provoquée par l’armée. À l’échelle nationale, l’État reviendrait aux valeurs traditionnelles du Japon, et à l’étranger, une guerre avec l’Union soviétique était non seulement inévitable mais nécessaire pour éliminer la menace posée par le communisme

Tetsuzan Nagata et Hideki Tojo fondèrent la faction du contrôle pour s’opposer à celle de la voie impériale.

Source: Faction de la voie impériale

Publié le 30 avril 2016 dans .