Faction du contrôle

La faction du contrôle, ou Tōseiha (統制派, Tōseiha) était une faction politique de l’armée impériale japonaise active dans les années 1920 et 1930.

Mené par le général Kazushige Ugaki, assisté de Hajime Sugiyama, Kuniaki Koiso, Yoshijiro Umezu, Tetsuzan Nagata et Hideki Tojo, la Tōseiha était un groupe d’officiers unis par leur opposition à la faction de la voie impériale (Kōdōha) menée par le général Sadao Araki. Le mot « Tōseiha » était un terme péjoratif inventé par (et seulement utilisé par) des membres et des sympathisants de la Kōdōha.

La Tōseiha a essayé de représenter politiquement les éléments conservateurs (modérés) de l’armée, par opposition à la Kōdōha, extrémiste et ultranationaliste. Considérant que la Kōdōha était le principal soutien de la stratégie du hokushin-ron (attaque préventive contre l’Union soviétique), la Tōseiha a encouragé une expansion défensive plus prudente.

Après l’incident de Mukden, les deux factions se sont combattues pour la domination de l’armée. Après la démission d’Araki en 1934, l’échec de l’incident du 26 février en 1936 et la purge des dirigeants militaires de la Kōdōha, la Tōseiha a beaucoup perdu de sa raison-d’être.

Source: Faction du contrôle

Publié le 30 avril 2016 dans .