Shoen

Les shōen (荘園) sont à partir du 8e siècle au Japon des terres ou domaines exploitables donnés par l’empereur à un grand noble ou une institution religieuse et sont plus ou moins exemptés d’impôts par la cour.

À partir de 743, ces domaines passent d’un statut ponctuel à celui d’héréditaire et donc assez indépendant du pouvoir central. À partir du 10e siècle, leur taille devient plus importante. La façon dont ils ont été imposés et les personnes touchant ces impôts a varié de nombreuses fois au fil des siècles.

Source: Shōen

Publié le 5 décembre 2015 dans .