Sashimono

Les sashimono (指物, lit. « chose qui désigne ») étaient, à l’époque médiévale japonaise, de petites bannières portées par les soldats pour identifier les troupes pendant les batailles. Les sashimono sont généralement accrochés dans le dos de soldats de base (connus sous le nom d’ashigaru), des samouraïs mais aussi placés dans des porte-étendards spéciaux sur les montures de certains soldats de la cavalerie. Ces bannières ressemblant à de petits drapeaux avec les symboles du clan (kamon), furent principalement utilisés pendant la période Sengoku — une période de longue guerre civile entre le milieu du xve siècle jusqu’au début du xviie siècle.

Source: Sashimono

Publié le 31 juillet 2015 dans .