Kyu gunto

La première épée standard de l’armée japonaise est appelée kyū guntō (旧軍刀?). Murata Tsuneyoshi (1838-1921), un général qui fabriquait auparavant des armes à feu débute la fabrication de ce qui est probablement le seul substitut de masse aux épées samouraïs traditionnelles. Ces épées sont appelées Murata-to et sont utilisées durant le guerre sino-japonaise (1894-1895) et la guerre russo-japonaise (1904-1905).

Les kyū guntō sont utilisées de 1875 à 1934 et ressemblaient étroitement aux épées européennes et américaines de l’époque, avec un garde-main enveloppant (aussi appelé « garde D ») et un fourreau (saya) en chromage, les fourreaux en acier auraient été introduits vers 1900.

Source: Guntō

Publié le 14 mai 2016 dans .