Kennin-ji

Fondé en 1202 par Yôsai (Eisai) dans le quartier de Gion de Kyôtô , il fut le plus ancien temple Zen du Japon. Il ne subsiste cependant de cette époque que la Porte du Messager Impérial (Chokushi Mon). Ce temple abrite la tombe de Yôsai (Eisai). Dôgen zenji y séjourna à deux reprises:

  • la première, pour suivre de 1215 à 1222 les enseignements de Yôsai (Eisai) puis Myôzen son successeur
  • La seconde, de 1227 à 1230, après son retour de Chine

Source: Kennin-ji

Publié le 14 août 2015 dans .