Unité 731

L’Unité 731 (731 部隊, Nana-san-ichi butai), créée en 1925 par mandat impérial, était une unité militaire de recherche bactériologique de l’Armée impériale japonaise. Officiellement, cette unité, dirigée par Shirō Ishii, se consacrait « à la prévention des épidémies et la purification de l’eau », mais, en réalité, elle effectuait des expérimentations sur des cobayes humains comme des vivisections sans anesthésie ou des recherches sur diverses maladies comme la peste, le typhus et le choléra en vue de les utiliser comme armes bactériologiques1.

Les expérimentations bactériologiques pratiquées au Mandchoukouo, notamment par largage aérien, ont produit entre 300.000 et 480.000 victimes. Elle est aujourd’hui reconnue comme responsable de crimes de guerre et crimes contre l’humanité. L’État japonais ne reconnaît l’existence de l’unité 731 que depuis 2002.

Source: Unité 731

Publié le 3 septembre 2015 dans .