Sakhaline

Sakhaline (en russe: Сахалин; en japonais: 樺太, Karafuto) est une île russe située dans le nord-ouest de l’océan Pacifique, au large de la Sibérie, à environ 6.100 km de Moscou.

Estimant que Sakhaline était une extension à la fois culturelle et géographique de Hokkaidō, les Japonais proclamèrent leur souveraineté sur l’ensemble de l’île ainsi que sur l’archipel des Kouriles en 1845. En 1855, le Japon et la Russie signèrent le traité de Shimoda, déclarant que les deux nations pouvaient occuper l’île, les Russes s’installant au nord et les Japonais au sud, sans qu’une frontière ne soit précisément tracée.

En 1905, à la fin de la guerre russo-japonaise, les Russes et les Japonais signèrent aux États-Unis le traité de Portsmouth. Par cet accord, le Japon récupérait la partie sud de l’île, tandis que l’Empire russe conservait les trois cinquièmes nord de celle-ci. La frontière entre les deux pays était fixée le long du 50e parallèle nord.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, après la déclaration de guerre de l’Union soviétique au Japon, l’Armée rouge débuta l’attaque de l’île le 11 août 1945, soit quatre jours avant la capitulation japonaise face aux forces américaines. Bien que trois fois plus nombreux que les Japonais, les Soviétiques avancèrent très difficilement en raison de la forte résistance qu’ils rencontrèrent. La conquête de l’île se termina le 25 août 1945 avec l’occupation de la capitale, Toyohara (actuelle Ioujno-Sakhalinsk). Les Japonais estiment que l’offensive soviétique coûta la vie à 20.000 civils.

Source: Sakhaline

Publié le 29 octobre 2016 dans .