Kamikaze

Kamikaze (神風, de かみ (kami) « dieu » et かぜ (kazé) « vent ») est un mot composé signifiant « vent divin » en japonais.

La première occurrence du mot kamikaze se trouve dans les Annales du Japon (Nihon shoki 日本書紀) où il désigne le vent qui souffle sur la région d’Ise et le sanctuaire d’Amaterasu. On le retrouve ensuite à l’époque d’Edo, notamment dans L’Histoire du Japon (Dai-Nihon shi (大日本史)) où il désigne des typhons en partie légendaires qui, en 1274 et en 1281, auraient mis en déroute la flotte de Kubilai Khan et stoppé les tentatives d’invasions mongoles.

Un kamikaze (特別攻撃隊, とくべつこうげきたい, Tokubetsu kōgeki-tai), était aussi une équipe militaire de l’Empire du Japon qui, durant la Seconde Guerre mondiale, effectuait une mission-suicide pendant la guerre du Pacifique. Il avait pour objectif d’écraser son avion sur les navires de la marine américaine et de ses alliés. C’était une tactique militaire d’auto-explosion (technique du Jibaku) pour parer le manque d’effectif militaire et le manque de carburant des avions, avec une charge explosive sur une cible avec un dégât maximum.

Par extension, et uniquement en Occident, ce terme est utilisé pour désigner toute personne qui sacrifie sa vie volontairement dans un attentat-suicide. Plus largement encore et de manière métaphorique, il peut désigner une personne qui se sacrifie, ou du moins qui se met délibérément en grand danger (à un niveau personnel, professionnel, ou autre).

Source: Kamikaze

Publié le 14 mai 2016 dans .