Le « château dans le ciel »: château de Takeda


Souvent comparé à Machu Picchu par les résidents locaux, le château de Takeda semble flotter dans les airs. Il ressemble au château du célèbre film d’animation « Le Château dans le ciel » du studio Ghibli.

Situé à une altitude de 535 mètres au-dessus du niveau de la mer à côté de la ville d’Asago dans la préfecture de Hyogo, le château de Takeda fait partie de la liste des 100 châteaux les plus célèbres du Japon et est un site historique national.

Ruines du château de Takeda

Ruines du château de Takeda

La construction du château débute en 1431. Le seigneur Sôzen Yamana, alors seigneurs du château d’Izushi, demande la construction de ce bastion afin de protéger la région de Tajima face aux attaques des régions voisines, les régions de Tanba et d’Harima.

Treize années sont nécessaires pour achever la construction du château. A cette époque les fortifications sont faites avec de la terre. Sept seigneurs de la famille d’Ôtagaki se succèdent après le règne de Yamana.

En 1577, la région de Tajima est envahie par le seigneur de guerre, Hideyoshi Toyotomi qui le place sous le contrôle de son jeune frère, Hidenaga Toyotomi. Shigeharu Kuwayama et Hirohide Akamatsu deviennent, par la suite, souverains du château.

Durant le règne d’Akamastu, un mur de pierre est dressé afin de fortifier le château. Une technique appelée Nozurazumi est employée (à noter, le nom Anôzumi est communément utilisé et vient du groupe de tailleurs de pierre « Anô » qui a exécuté le mur).

Cette technique consiste à ajouter des fortifications au château avec des pierres non travaillées, c’est-à-dire dans leur forme d’origine. Cette même technique a été utilisée précédemment pour la construction du château d’Azuchi par Nobunaga Oda. Contrairement à ce que l’on peut penser le mur était très robuste et c’est d’ailleurs la seule partie encore présente de nos jours du château de Takeda.

La bataille de Sekigahara éclate en 1600, opposant le clan d’Ieyasu Tokugawa dominant l’est du Japon et le clan de Hideyoshi Toyotomi, dominant l’ouest du Japon et auquel le dernier seigneur du château de Takeda est allié. En sortant vainqueur de la bataille, le clan Tokugawa met un terme à l’ère des provinces en guerre (sengoku jidai, époque Sengoku) qui avait duré un peu plus d’un siècle.

Akamatsu se rallie alors à Tokugawa qui lui ordonne de s’emparer du château de Tottori. Accusé d’avoir mis à feu la ville autour du château, il est contraint de se suicider par seppuku.

Entrée du château de Takeda

Entrée du château de Takeda

La meilleure période pour voir le château dans les nuages est de s’y rendre vers 8h du matin entre septembre et novembre. La mer de nuage est provoquée par la brume qui s’évapore de la rivière Maruyama située en contre bas.

La brume s’élève à mi-hauteur de la montagne, et le château semble flotter au-dessus de la brume. Une autre bonne période pour voir le château est le printemps, lorsque les cerisiers sont en fleurs.

Pour profiter pleinement du paysage, il faut se rendre au meilleur point d’observation qui se situe à 60 minutes à pied environ de la gare de Takeda, un endroit appellé Ritsuunkyo. Il offre le meilleur point d’observation et est bien connu des photographes.

Pour vous rendre au château de Takeda, prenez la ligne JR et arrêtez-vous à la gare de Takeda. Il vous faudra 40 minutes de marche pour atteindre le château et ¥300 (2.50 euros) pour y entrer.

Bon voyage et bonnes photos!

Source:
The ”Castle in the sky” : Takeda Castle
Site de la ville d’Asago (en Français!)

Japan Info

Japan Info partage des informations et conseils de Japonais locaux sur tout ce qui touche au Japon, comme par exemple Tokyo, Kyoto, les lieux touristiques, les évènements culturels, ainsi que la cuisine Japonaise comme les délicieux sushis ou les ramens.

Les derniers articles par Japan Info (tout voir)

One thought on “Le « château dans le ciel »: château de Takeda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *