Author: Jean-Louis Margolin

Les particularités de l’armée japonaise (1911~1946) – (1/3)

Fukoku kyohei! (pays prospère, armée puissante): le cri des réformateurs de Meiji indique déjà la centralité des militaires dans le Japon modernisé. Significativement, dans la formule, l’Etat manque. Serait-ce qu’il se confonde avec l’un des deux termes?

Une réévaluation du massacre de Nankin (4/4) – Pourquoi?

Ni un simple débordement, ni une politique de génocide Deux interprétations, courantes et opposées, doivent tout d’abord être réfutées. La première a déjà été abordée: un «débordement», un déchaînement plus ou moins spontané de la part de soldats japonais rendus à moitié fous par les souffrances et les privations, acharnés à se venger des Chinois […]

Une réévaluation du massacre de Nankin (3/4) – Combien?

Le décompte des victimes aurait dû demeurer une question de second plan, dans la mesure où les preuves que des massacres de grande envergure ont eu lieu à Nankin sont accablantes et scientifiquement incontestables. Il est prouvé que l’exécution des prisonniers de guerre fut systématique et organisée en fonction de la hiérarchie militaire. De même, […]

Une réévaluation du massacre de Nankin (2/4) – Comment?

Entre décembre 1937 et février 1938 (date à laquelle la situation a commencé à revenir à la normale), les habitants de Nankin ont légitimement pu éprouver le sentiment de vivre au milieu d’un chaos dans lequel une armée violente et cruelle fit tout pour rendre leur quotidien aussi infernal que possible, quand elle n’en voulait […]

Une réévaluation du massacre de Nankin (1/4) – Contexte

Quelles que soient leurs origines ou opinions, le massacre de Nankin constitue pour les Chinois une tragédie dont l’ampleur est comparable à Hiroshima, si ce n’est à Auschwitz. Côté japonais, ceux qui cherchent à minimiser et justifier leurs crimes, voire à les nier complètement, sont encore nombreux. Pour celui qui prend la peine de remonter […]

Guerre et économie au Japon (1911~1946) – (3/3)

1942-1946: Du triomphe à la faillite de l’économie de guerre De Pearl Harbor à Hiroshima Le parachèvement du dirigisme économique Les dirigeants de l’armée semblent être parvenus à leurs fins avec le cabinet Tôjô d’octobre 1941. C’en est fini des interminables louvoiements face aux Anglo-Saxons, et des amabilités aux zaibatsu. Le choix de la guerre […]

Guerre et économie au Japon (1911~1946) – (2/3)

1932-1941: L’économie face à la militarisation 1932-1936: La résistible ascension des militaires Le Japon va être la première des grandes puissances à réagir efficacement à la crise. Certes la reprise s’appuie sur la formation d’un « bloc yen » semi-autarcique, et sur la mise en coupe réglée de la Mandchourie conquise dès 1931, ce qui tend irrémédiablement […]

Guerre et économie au Japon (1911~1946) – (1/3)

Le slogan favori des promoteurs de la rénovation Meiji (1868) était fukoku kyohei (pays prospère, armée forte). C’est dire que dès la réouverture du pays il est résolu de faire avancer de front développement économique et puissance militaire. Concrètement, les samouraï se reconvertissent fréquemment en capitaines d’industrie, sous la tutelle exigeante de l’Etat. De plus, […]

Armée, politique et société au Japon – 1928~1946 – (5/5)

Une société débarrassée de son armée – Août 1945~1946 La capitulation ne se passa pas tout à fait sans mal: quelques unités de la garde impériale ou de kamikazes tentèrent de s’y opposer. Mais quelques jours et un bon millier de suicides plus tard, tout se mettait à aller très vite. Avant même l’arrivée des […]

Armée, politique et société au Japon – 1928~1946 – (4/5)

Une dictature militaire? – 1941~1945   Une société militarisée Après Pearl Harbor, qui marque l’entrée en guerre formelle du Japon, l’armée phagocyte une grande part du corps social. 9,5 millions d’hommes seront sous les drapeaux en 1944, soit environ 13% de la population de l’archipel, mais l’essentiel des hommes de 18 à 50 ans. La […]

Page 1 / 212