fbpx
Sanctuaire Hie, Tokyo, Japon
Sanctuaire Hie, Tokyo, Japon

Tokyo: mes 10 quartiers préférés

Après avoir vécu deux ans au Japon à Tokyo en visa étudiant puis en visa vacances-travail, j’ai eu l’occasion de découvrir de nombreuses adresses aux quatre coins de la capitale.

Aujourd’hui, j’ai donc le plaisir de vous parler de mes 10 quartiers préférés à Tokyo dans lesquels je me suis rendu le plus souvent.

À travers cette liste, vous constaterez rapidement que mes passe-temps se résumaient à manger au restaurant, à découvrir des temples, sanctuaires et parcs, à photographier des voitures et à me rendre dans les game centers.

Bien entendu, j’ai découvert d’innombrables adresses mais cette liste présente l’ordre des 10 lieux dans lesquels je suis allé le plus de fois.

À ce jour, Tokyo est la ville que j’ai le plus aimé car j’ai toujours su trouver mon bonheur peu importe l’endroit où je me situais dans la capitale. C’est alors que j’ai décidé de créer le blog Great Tourist Nizuka, un site sur le Japon.

1. Shibuya, le quartier de la nuit Tokyoïte

Shibuya, très populaire pour son grand passage piéton où des milliers de passants se croisent par jour, est le quartier dans lequel je suis allé le plus de fois.

Même bien avant de partir au Japon, j’avais déjà de l’œil pour ce quartier dont j’entendais souvent parler.

En effet, je suis allé à Shibuya plus d’une trentaine de fois et plus particulièrement de nuit pour profiter de ses nombreux izakaya, bars et boîte de nuit.

Lorsque j’étais en visa étudiant, j’ai passé une très bonne année puisque je découvrais le Japon pour la première fois et j’apprenais le japonais en même temps.

Shibuya
Shibuya

Comme je vivais à Higashinakano, je pouvais facilement me rendre à Shibuya pour profiter de mes soirées avec mes amis en rencontrant des japonais dans des bars.

Il existe différentes manières de passer de supers moments à Shibuya. Certaines personnes préféreront aller au Mega Donki, d’autres aimeront discuter dans les rues près des combinis ou passer toute leur soirée dans un lieu précis.

En ce qui me concerne, avec mes amis, nous avions toujours pour habitude de débuter la soirée en allant dans un izakaya, poursuivre dans un bar et terminer dans une boîte de nuit jusqu’au matin.

Lorsque j’étais en visa vacances-travail, je vivais à Tsutsujigaoka, une ville située assez loin de Shibuya, ce qui me permettait de me rendre moins dans ce quartier animé.

Au lieu de cela, je me rendais de plus en plus à Shimokitazawa, un quartier bien moins connu dont je vous parlerais également dans cette liste, et qui a le mérite de vous plaire autant que Shibuya.

2. Shinjuku, le grand quartier de l’animation

Shinjuku est un très grand quartier de la capitale, avec certainement une des plus grandes gares du monde où des milliers de passagers la traversent chaque jour.

En effet, et c’est aussi un labyrinthe puisque la première fois, j’ai demandé mon chemin à au moins 5 personnes pour trouver une sortie.

L’animation est au cœur de Shinjuku, que vous preniez la sortie sud, nord, est ou ouest, vous trouverez toujours une activité pour vous divertir. Il est même possible de faire ses courses ou du shopping dans les magasins situés à l’intérieur de la gare.

Shinjuku se situait à seulement deux stations de chez moi la première année, et c’était le terminus lors de ma deuxième année. Autant vous dire que je passais pas mal de temps dans ce quartier mais généralement en journée.

Shinjuku
Shinjuku

Dans ce grand quartier de l’animation, je me rendais presque tout le temps dans les game center aux attrapes-peluches (UFO Catcher).

Honnêtement, je n’étais jamais attiré par ces centres de jeux avant de venir au Japon, mais le jour où j’ai essayé pour la première et où j’ai gagné ma première figurine Dragon Ball, j’ai voulu réessayer encore et encore.

C’est rapidement devenu une de mes activités favorites. Loin de ce qu’on pourrait penser, si vous connaissez les bonnes stratégies, il est possible de gagner de nombreuses peluches ou figurines de vos animés préférés.

Après avoir vécu 2 ans au Japon, j’ai gagné une bonne trentaine de figurines et peluches qui sont aujourd’hui exposées dans ma chambre en France.

À Shinjuku, le deuxième endroit où je me rendais le plus était dans le restaurant Sushi Zanmai, un restaurant populaire de sushi.

Le poisson cru de cette chaîne de restauration est le meilleur que j’ai pu manger dans ma vie. Il est possible de choisir ses sushis à l’unité ou par menu.

Que vous arrivez ou repartez de ce restaurant, vous êtes très bien accueilli. Bien entendu, je suis allé dans d’autres excellents restaurants où il est possible de manger toutes spécialités du monde.

Toujours dans ce quartier, pour plus de tranquillité ou profiter du hanami, j’ai beaucoup apprécié me promener dans le parc de Shinjuku. Bien que l’entrée soit payante, le parc de Shinjuku est un très grand espace vert qui saura vous relaxer.

3. Akihabara, le quartier de l’électronique

Akihabara est un quartier populaire pour ses films et mangas japonais, ses jeux vidéo, ses restaurants, ses bars insolites et toutes les activités qui gravitent autour du monde de l’animation et l’électronique.

Le quartier geek de Tokyo était mon paradis mais certainement pas pour profiter de l’électronique. En effet, je me rendais régulièrement à Akihabara pour photographier des voitures japonaises.

Sachez que les voitures d’Akihabara sont particulières et respectent bien l’image de ce quartier puisqu’elles sont recouvertes d’autocollants désignant la plupart du temps un personnage d’animé de sexe féminin.

On les appelle les itasha, et il est fort possible que vous en croisiez lors de votre séjour à Akihabara.

Akihabara
Akihabara

Tous les samedis soirs, de nombreux passionnés de l’automobile se rassemblent à Akihabara avec leur magnifique voiture de sport complètement transformé.

En photographiant les voitures d’Akihabara, j’ai eu la chance de rencontrer les propriétaires de ces voitures et plusieurs d’entre eux m’ont fait découvrir des rassemblements automobiles à divers endroits populaires à Tokyo et ses alentours.

De plus, si comme moi vous êtes intéressés par l’automobile au Japon, je vous recommande de vous promener dans les rues situées à l’opposé de gare, juste après le pont.

C’est là-bas que se trouvent un grand nombre de voitures de sport préparées à la japonaise.

4. Nakano, le mignon petit quartier typiquement japonais

Lors de ma première année au Japon en visa étudiant, comme je vivais à Higashinakano, je devais souvent me rendre à Nakano pour donner des papiers administratifs à la mairie.

C’est ensuite, en me promenant que j’ai découvert une longue galerie couverte avec de nombreux petits commerces. Il est possible de manger dans de petits restaurants où le prix dépasse rarement 10€, faire ses courses et les magasins de vêtements.

En traversant la galerie marchande de Nakano, vous atteindrez Nakano Broadway, un bâtiment miniaturisé d’Akihabara.

En effet, à Nakano Broadway vous trouverez le même genre de boutiques d’électroniques, de figurines, de manga ainsi que d’autres nombreux petits commerces.

Il y avait même plusieurs game center et UFO Catcher, et sachez que les figurines de Nakano Broadway sont bien moins chères que celles vendues à Akihabara.

Nakano
Nakano

À Nakano Broadway, j’avais découvert des petites figurines de Dragon Ball qui me plaisaient, alors j’ai commencé par en acheter un, puis deux et trois.

Puis finalement, je revenais souvent à Nakano Broadway uniquement pour acheter les figurines Dragon Ball de cette même collection, en espérant les avoir toutes un jour.

Aujourd’hui, j’en possède une cinquantaine et j’ai hâte de retourner à Nakano pour poursuivre ma collection de figurines.

Nakano est fascinant et pas uniquement pour sa galerie marchande. En effet, à proximité se trouvent de nombreuses petites rues parfois étroites où il y a plusieurs restaurants de toutes sortes.

Lorsqu’il pleut, une certaine ambiance se dégage de ces petites rues de Nakano avec la fumée qui s’échappe des restaurants.

5. Higashinakano, mon agréable petit quartier de résidence

Comme je le disais dans les points précédents, j’ai vécu pendant un an à Higashinakano lors de mon année en visa étudiant. Higashinakano est un petit quartier très paisible à seulement une station du quartier coréen et deux stations de Shinjuku.

D’ailleurs, difficile d’imaginer qu’un grand quartier comme Shinjuku pouvait se trouver à seulement 20 minutes de marche de ma résidence. Cela faisait partie des avantages que pouvait offrir la sharehouse dans laquelle je vivais cette année-là.

Tandis que mon école de japonais se situait à seulement 25 minutes à pieds. Autant dire que j’étais très bien installé.

À Higashinakano, il n’y a pas spécialement de lieux touristiques à visiter, si ce n’est que longer la rivière près des arbres aux fleurs de Sakura.

Higashi-Nakano
Higashi-Nakano

À côté de cela, une fois tous les 3 mois, je me rendais à mon salon de coiffure favori, où j’étais le seul étranger, mais je m’y sentais bien.

Dans mon quartier de résidence, j’avais surtout pour habitude de me rendre dans mon restaurant favori de ramen.

Kaedeya est le nom de ce restaurant géré par une famille de japonais où le père de famille s’occupait de cuisiner les ramens et la mère s’occupait du service.

Après avoir longtemps mangé dans ce restaurant, le cuisinier me connaissait déjà bien. Il est très doué puisqu’il prépare tout seul tous les ramens de sa clientèle à un temps record.

Les ramen à Kaedeya sont très gros et ne vous coûteront que 5€. Bien que ce restaurant soit très ancien à l’intérieur, j’aime beaucoup y manger car il y a constamment de la musique classique et c’est relaxant en mangeant son ramen dans le calme.

6. Shin-Okubo, le quartier coréen

Shin-Okubo est un quartier coréen situé aux alentours du quartier étudiant de Takadanobaba et Shinjuku le quartier de l’animation.

J’ignore à quoi ressemblent les rues coréennes, mais Shin-Okubo se décrit pas de nombreuses boutiques sur chaque côté des rues dont plusieurs restaurants coréens.

Un plat coréen qui met l'eau à la bouche!
Un plat coréen qui met l’eau à la bouche!

Lors de ma première année au Japon, je ne suis jamais allé dans ce quartier tandis que lors de ma deuxième année au Japon, je mangeais régulièrement dans les restaurants coréens avec des amis.

En effet, lorsque j’étais en visa working-holidays, je vivais à Tsutsujigaoka dans une grande résidence sociale où j’ai pu rencontrer beaucoup de japonais, des coréens, des chinois et quelques français, entre autres.

Et comme j’ai rencontré de très bons amis coréens, nous allons à Shin-Okubo pour savourer la délicieuse gastronomie coréenne.

7. Shimo-kitazawa, une bonne soirée dans un quartier reposant

Shimo-kitazawa est un quartier situé aux alentours de Shibuya ou encore Medaimae sur la ligne «Inokashira». C’est un quartier bien plus petit que celui de Shibuya, mais il est tout autant possible de passer une excellente soirée.

Après avoir entendu beaucoup de bien de ce quartier, j’ai décidé de me rendre à mon tour et pour la première fois à Shimo-kitazawa. Lorsque je suis allé dans ce quartier, nous étions en pleine coupe du monde de Rugby qui avait lieu en 2019 au Japon.

Alors forcément, les bars et les restaurants étaient très festifs. On pouvait ressentir une bonne ambiance même dans les rues. II y a des restaurants, des bars, des petits commerçants, combini, supermarché et même des game center.

Un bon petit plat à Shimo-Kitazawa
Un bon petit plat à Shimo-Kitazawa

Et pourtant c’est une ville plutôt petite. Alors vous imaginez, le fait d’avoir tous ces établissements à proximités, ça devient vite animé.

Bien que cette coupe du monde de rugby ambiançait le quartier, même en y retournant d’autres jours, je retrouvais toujours cette festivité.

Shimo-kitazawa reste tout de même un quartier paisible. En effet, il suffit de tourner dans une rue proche des commerçants, pour se retrouver dans le calme absolu.

Depuis, plutôt que me rendre à Shibuya, j’allais à Shimo-kitazawa pour à la fois passer une bonne soirée et me promener dans les rues en toute tranquillité.

8. Yoyogi, le quartier connu pour son parc et son sanctuaire

La gare de Harajuku est plutôt bien desservie puisque d’un côté il est possible de se promener à travers les rues animées de Harajuku en mangeant de délicieuses pâtisseries.

Tandis que de l’autre côté de la gare de Harajuku, il est possible de se promener à Yoyogi en découvrant son fabuleux sanctuaire et son grand parc.

Si chaque année, de nombreux touristes se rendent à Harajuku, c’est pour découvrir le Meiji-jingu, le magnifique et grand sanctuaire de Yoyogi.

Ce sanctuaire est le premier que j’ai découvert en me rendant pour la première fois à Tokyo. Il est marqué par plusieurs torii gigantesques en bois situés à l’entré et jusqu’au site principal où se situe les bâtiments du sanctuaire.

Entrée du sanctuaire Meiji
Entrée du sanctuaire Meiji

Près du sanctuaire Meiji-Jinju se situe un immense parc, très apprécié des japonais puisque nombreux s’y rendent pour faire le «hanami».

Le «hanami» est une tradition japonaise se déroulant au printemps qui permet de contempler les arbres aux fleurs de sakura tout en festoyant avec ses amis en mangeant sur de grandes couvertures posées sur l’herbe.

Personnellement j’ai fait le «hanami» au parc de Shinjuku mais je pense que l’ambiance est plus agréable au parc de Yoyogi, car la quasi-totalité des arbres sont des sakura.

9. Asakusa, le quartier du Temple Senso-ji

Le Senso-ji est un grand Temple situé dans le quartier d’Asakusa qui attire beaucoup de touriste et japonais pour le découvrir ou venir prier.

Le Temple Senso-ji est le premier temple que j’ai découvert à Tokyo et il reste celui que je préfère le plus. En effet, une fois la nuit tombée, le Senso-ji nous transporte dans une toute autre ambiance.

Asakusa
Asakusa

Parmi tous les temples que j’ai pu découvrir au Japon, le grand temple d’Asakusa est un des seuls Temples éclairés de nuit. Les différents spots lumineux permettent d’admirer le Senso-ji d’une autre manière.

En général, le soir il y a très peu de résidents qui viennent s’y promener, alors l’ambiance lumineuse qui plus est, dans le calme absolu, offre la possibilité de capturer ses plus belles photos dans une atmosphère paisible.

10. Akasaka, un quartier d’affaire bien moins connu

Akasaka est un quartier d’affaire situé non loin de Ginza, où on y trouve principalement des entreprises, des bars et des restaurants. Mais à Akasaka, il y a aussi un magnifique sanctuaire où il est rare de croiser des touristes.

En tout cas toutes les fois où je m’y suis rendu, et comparé à tous les sanctuaires ou même les temples que j’ai pu visiter, le est un des seuls sanctuaires où je n’ai croisé aucun touriste.

Le sanctuaire Hie-jinja d’Akasaka semble récent puisque les couleurs rouges, vertes et or des bâtiments traditionnels sont flamboyantes et je n’ai remarqué aucune usure sur les différentes structures.

Akasaka
Akasaka

Pour accéder au site principal du sanctuaire Hie-jinja, il faut emprunter soit des escaliers ou des escalators.

Lorsque vous vous promenez à Akasaka, il est difficile de passer à côté de ce sanctuaire car il est marqué par un immense torii blanc à l’entrée.

La visite au sanctuaire Hie-jinja est très agréable au printemps et c’est là-bas que j’ai découvert pour la première fois un tunnel de torii.

Tous les endroits que j’ai pu visiter à Tokyo, ont rendu mon séjour merveilleux. C’est un réel plaisir d’avoir pu réaliser mon rêve en vivant 2 ans au Japon, en étudiant le japonais et en voyageant à Tokyo et ses alentours.

d7e8682daf62005472401052fcaab998

Lucas

Je m’appelle Lucas, je suis français et je vis en région parisienne. Je suis le créateur, le développeur et le rédacteur du blog Great Tourist Nizuka.
Avant de voyager au Japon, j’ai effectué de nombreuses recherches sur le pays et j’ai remarqué que les articles que je lisais n’étaient pas assez clairs. Il a fallu que je me renseigne grâce à des français installés sur place pour savoir si j’allais dans la bonne direction.
C’est alors que j’ai décidé de créer un site web dans lequel il serait possible de lire simplement des articles et d’appliquer à la lettre les instructions recommandées pour s’installer au Japon.
d7e8682daf62005472401052fcaab998

Les derniers articles par Lucas (tout voir)

Gamezeen is a Zeen theme demo site. Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
Love hotel, Osaka
Les love hôtels au Japon

Tokyo: mes 10 quartiers préférés

par Lucas Lecture: 12 min
0
error: