Alerte volcanique sur le mont Hakone

Depuis le 26 avril, le volcan du mont Hakone a commencé à montrer une certaine activité sismique. Mardi, 116 tremblements de terre dont deux séismes de magnitudes 2 et 2.4 sur l’échelle de Richter ont été enregistrés sur le volcan qui est situé dans la province de Kanagawa, à 80kms au sud-ouest de la capitale, Tokyo. Mercredi, bien que le nombre à 15h ait diminué à 8, l’agence météorologique du Japon est passé du niveau d’alerte 1, qui est le niveau normal, au niveau d’alerte 2, qui impose des restrictions autour de certaines zones du volcan et a demandé aux personnes dans la zone de rester à l’écart des zones potentiellement dangereuses.

« L’activité des sources chaudes superficielles dans certaines parties de la vallée d’Owakudani est devenue instable », a indiqué l’agence météorologique du Japon. « Il est possible qu’une expulsion mineure de vapeurs brulantes se produise soudainement », a-t-elle ajouté. La ville locale a donné un ordre d’évacuation de 300m autour d’Owakudani et a fermé les routes menant à la zone en question. L’ordre initial était cependant de 700m.

Hakone, au coeur d’une région volcanique, est l’une des stations thermales les plus célèbres du Japon. L’alerte à été lancée en plein milieu de la « golden week » et affectera le tourisme local. Chaque année, environ 20 millions de personnes visitent la région qui offre certains des plus beaux onsen du pays.

En février 2013, 1.400 petits tremblements de terre avaient été enregistrés dans la zone du volcan, mais aucune éruption ne s’était produite. La dernière en date avait eu lieu il y a 3.000 ans.

Le Japon se situe sur la ceinture de feu du Pacifique et les tremblements de terre ainsi que les éruptions sont des évènements assez habituels. En septembre dernier, le mont Ontake, un volcan dans le centre du pays, était violemment entré en éruption, faisant 57 morts et 6 disparus.

Pour plus d’informations techniques, je vous recommande l’article « Un point sur la situation des volcans Turrialba, Ambrym et Hakone » sur le blog Culture Volcan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *