shintoïsme

Shinto (4/4): l’aspect culturel et les sanctuaires du shintoïsme

L’aspect culturel du shintoïsme L’influence du shintoïsme sur la culture japonaise ne peut pas être surestimé. Bien qu’il soit désormais presque impossible de dissocier son influence de celle du bouddhisme, il est clair que l’idée selon laquelle on ne fait qu’un avec la nature, qui a donné naissance à cette religion, est à la base […]

Shinto (3/4): la pratique et les enseignements du shintoïsme

La vie après la mort Contrairement à beaucoup de religions, il n’est pas nécessaire de montrer sa foi pour être shintô. Quand un enfant nait au Japon, un prêtre ajoute son nom au registre du sanctuaire local et le déclare « Ujiko », littéralement « nom enfant ». Après sa mort, un « Ujiko » devient un « Ujigami », c’est-à-dire un kami. […]

Shinto (2/4): la définition du shintoïsme

Le shintoïsme est une religion difficile à classifier. D’un côté, il peut être vu comme seulement une forme hautement évoluée de l’animisme et donc une religion primaire. D’un autre côté, les croyances shintô et ses manières de penser sont profondément intégrées dans le subconscient de la société japonaise moderne. La vie après la mort n’est […]

Shinto (1/4): l’histoire du shintoïsme

Signifiant littéralement « la voie des dieux », le shintoïsme est une religion native du Japon. Il s’agit d’une forme d’animisme qui souligne l’importance de l’harmonie entre les humains et la nature.

Il implique le culte du « kami », qui peut se traduire comme « dieux », « esprits naturels », ou simples « présences spirituelles ».

Nippon Kaigi: le culte qui dirige secrètement le Japon

Nippon Kaigi, un petit culte avec certaines des personnes les plus puissantes du pays, vise à restaurer la « gloire » impériale du Japon d’avant la seconde guerre mondiale.

Les objectifs du culte sont l’abolition de la constitution pacifiste du Japon, la fin de l’égalité des sexes, l’expulsion des étrangers, l’annulation de ces lois gênantes sur les « droits de l’homme », et le retour du Japon à sa gloire impériale.

Vous voulez devenir prêtre shintoïste? Voici où commencer!

Dans le passé, il n’y avait pas de certifications normalisées requises pour le sacerdoce Shinto car c’était d’habitude une profession héréditaire.

Toutefois, à notre époque, ceux qui veulent devenir des prêtres shintoïstes officiels doivent passer des formations donnés par l’Association des sanctuaires Shinto (Jinja Honcho) qui sont ouvertes aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

Nikko

Nikko (日光市), situé dans la préfecture de Tochigi, est très célèbre pour son superbe environnement naturel qui comprend des chutes d’eau, des lacs et ses magnifiques couleurs automnales, ainsi que de nombreux temples boudistes et shinto.

L’origine mystérieuse des geishas

Entre tradition et modernité, Kyoto est la ville de tous les contrastes. Anciennement sous le nom d’Heian, elle était non seulement la capitale culturelle du Japon, mais aussi celle de ce qu’on appelle le «Monde flottant», paradis des plaisirs sensuels et l’empire de l’érotisme.

20 choses à savoir sur les sanctuaires shinto

Vous avez déjà visité des sanctuaires shinto au Japon. Ceux-ci, jinja (神社) en japonais, sont éparpillés dans tout le pays. Cela montre combien le shintoïsme est profondément enraciné dans la vie des gens.
Mais, au-delà de la beauté de ces places de culte de la religion shintoïste, un certain nombre de bâtiments et d’éléments reviennent dans tous les sanctuaires.

Kyoto – Sanctuaire Fushimi Inari Taisha

Situé environ à environ 2km au sud-est de la gare de Kyoto, le sanctuaire Fushimi Inari Taisha est sans aucun doute le plus grand et le plus impressionnant des sanctuaires Inari, le kami shinto du riz, au Japon. Le sanctuaire Fushimi Inari Taisha fut construit au 8ème siècle par la famille Hata, au début de […]

Page 1 / 212