article 9

Les enjeux juridiques de l’indemnisation des «comfort women» coréennes

L’histoire militaire montre que toute armée d’occupation ou coloniale a, à un moment ou à un autre, mis en place un système organisé de prostitution pour ses soldats. Mais aucun pays n’a procédé comme le Japon durant la seconde guerre mondiale.
L’armée japonaise a organisé, à l’échelle de l’Asie, l’enlèvement, la déportation, la détention, la torture, de 200.000 femmes, la plupart originaires des pays asiatiques attaqués par le Japon, les transformant en esclaves sexuelles.

L’article 9 de la constitution (1/3): 1946~1970

La capitulation japonaise en 1945 bouleverse la balance des pouvoirs en Asie de l’Est et met le Japon sous le contrôle direct des Etats-Unis.
Le général MacArthur, chef du commandement suprême au Japon, entreprend de profondes réformes pour démocratiser le Japon, y détruire les zaibatsu, assurer le prélèvement des réparations et organiser l’occupation.

Pour cela, il rédige en 12 jours une nouvelle constitution pour le Japon avec l’aide de 25 autres Américains.

La renaissance militaire du Japon (2/2) – Nouvelle menace

Nouvelle menace En défense territoriale, la seule menace immédiate des centres de population japonais a longtemps émané du potentiel de missiles limité d’une Corée du Nord imprévisible. Cette situation a gagné en urgence avec l’armement nucléaire du régime hostile au Japon. La focalisation générale de la stratégie de défense est simultanément passée de la protection […]

La renaissance militaire du Japon (1/2) – Contexte

Dans le contexte de la détérioration de la situation sécuritaire en mer de Chine orientale, le gouvernement conservateur japonais se détache d’une tradition décennaire d’autolimitation militaire. L’Etat insulaire doit trouver un équilibre délicat entre le renforcement de son potentiel de défense et la poursuite de sa retenue en politique de sécurité. La visite, le 26 […]

L’occupation américaine après la seconde guerre mondiale

La capitulation du Japon Le Japon capitula le 14 août 1945, lorsque l’empereur Hirohito accepta les termes définis lors de la conférence de Postdam. C’était le jour de la victoire pour les Alliés, la fin de la seconde guerre mondiale, et le début du rétablissement d’un Japon exsangue. A Postdam, Harry Truman et Joseph Staline […]

L’article 9 de la constitution (3/3): depuis 1990

Les liens bilatéraux crées avec ses voisins dans les années 1990 et le développement d’organisations régionales comme l’ASEAN+3 ou l’APEC font du Japon un soft power car il n’a pas la capacité d’appuyer sa politique étrangère du soutien des Forces d’Auto-Défense (FAD). Mais les hésitations caractérisent aussi la politique étrangère du Japon car au moment […]

L’article 9 de la constitution (2/3): les années 70 et 80

Dès mai 1955, des accords commerciaux furent signés entre le Japon et la République Populaire de Chine (RPC) mais ceux-ci furent entravés par la politique américaine reconnaissant diplomatiquement Taiwan. Le Japon, à cause de sa dépendance envers les Américains pour sa sécurité, fût obligé de faire marche arrière et de se rabattre sur Taiwan même […]