Shabu shabu et sukiyaki

Shabu shabu

Deux de mes plats préférés japonais sont le shabu shabu et le sukiyaki, tous deux étant des sortes de « nabe« . J’aime les décrire comme une fondue japonaise sauf qu’il n’y a pas de fromage ou de chocolat. Les plats de type « nabe » sont ceux où les ingrédients sont crus et où vous les cuisez vous-même dans une sorte de bouillon directement sur votre table (d’où la comparaison avec une fondue). Une différence fondamentale est que la viande (principalement du bœuf mais quelquefois du porc) est servie en tranches très fines, ce qui fait que le temps de cuisson est de quelques secondes seulement, suivant comment vous aimez votre viande, bien entendu. Après la cuisson, vous trempez vos aliments dans une sauce, généralement. Par exemple, pour le shabu shabu, il y a deux sauces: une sauce ponzu et une sauce sésame. Pour le sukiyaki, vous trempez généralement votre viande dans un œuf cru où vous aurez préalablement mélangé le blanc et le jaune (personnellement, je trouve ça délicieux).

En plus d’avoir très bon goût, ces plats de « nabe » sont une expérience originale et amusante que vous devez absolument faire si vous visitez le Japon et que vous aimez le bœuf. Vous pouvez bien sur trouver de ces restaurants partout au Japon, soit locaux, soit des chaînes. Il y en a cependant 2 que je recommande particulièrement (tous les deux sont du type « à volonté »)!

Le premier s’appelle Shabuzen et est le restaurant dont sont tirées les photos de cet article. Il y a des Shabuzen dans tout le Japon et ils sont tous plus ou moins les mêmes mais je vous donne le lien du restaurant Shabunzen Roppongi (しゃぶ禅 六本木店). Le Shabuzen a la réputation d’être une des restaurants de shabu shabu de très haute qualité ce qui se reflète dans le prix. Si vous commandez le menu « à volonté » de base, qui inclut toute la viande et les légumes que vous pouvez avaler, il vous en coûtera dans les 40 euros. Si vous voulez, vous pouvez passer à une viande de meilleure qualité, ou avoir des fruits de mer, ou encore ajouter d’autres plats. Je crois que les prix peuvent alors monter jusqu’à 150 euros par personne. Je n’ai jamais essayé celui-là mais je peux vous garantir que le menu de base est délicieux.

L’autre endroit que je recommande s’appelle Nabezo et est aussi une chaîne de restaurant présente dans certaines parties du Japon. Je suis allé à ceux d’Asakusa et de Shinjuku, à Tokyo. En fait, je préfère Nabezo. D’abord, Nabezo est beaucoup moins cher, dans les 20 euros, mais il y a aussi un plus grand choix pour les bouillons et pour les légumes. Un autre avantage, si vous êtes du type carnivore, est que l’on vous sert automatiquement du bœuf et du porc, alors que dans certains Shabuzen je ne pouvais avoir que du bœuf. Mais jetons un coup d’œil sur le menu:

Comme vous pouvez le voir, il y a 4 choix de bouillons. En commençant par le numéro 1 (en haut à gauche) et en tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, vous pouvez voir le shabu shabu classique, puis le sukiyaki, un kimchi nabe et enfin le shio tonkotsu. Un autre excellent aspect de Nabezo est que vous pouvez prendre deux types différents. Ci-dessous, j’avais pris un tonkotsu et un sukiyaki.

Si vous pouvez lire le japonais, voici une liste des restaurants Nabezo et aussi un lien sur le Nabezo de Ginza.

Un bon restaurant pour le shabu shabu ou le sukiyaki (entre autres) est Jipangue à Paris, à deux pas des Champs-Elysées. Vous vous en tirerez le soir pour entre 20 et 40 euros, mais vous ressortirez repus et heu-reux d’avoir passé une superbe soirée.
Téléphone: 01 45 63 77 00

Source:
Shabu Shabu and Sukiyaki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *