Nikko

Shinkyo, Le pont sacré

Shinkyo, Le pont sacré

Nikko (日光市), situé dans la préfecture de Tochigi, est une ville assez petite en terme de population, mais après avoir fusionné avec d’autres villes environnantes en mars 2006, elle occupe désormais une zone relativement vaste. Nikko est très célèbre pour son superbe environnement naturel qui comprend des chutes d’eau, des lacs et ses magnifiques couleurs automnales, ainsi que de nombreux temples boudistes et shinto. Pour l’essentiel, ces deux apects célèbres de Nikko, la nature et les temples, sont géographiquement séparés en deux endroits différents, et vous aurez donc besoin d’au moins deux jours pour voir Nikko. Je recommande cependant de rester 3 jours et 2 nuits, avec une nuit près du lac Chuzenji et un jour pour la ville. En ce qui concerne la nature, le parc national de Nikko est à environ une heure de voiture de la zone des temples par une route très sinueuse.


Pour avoir plus d’informations sur le parc national de Nikko, ainsi que le lac Chuzenji, vous pouvez aller jeter un œil sur mon article sur le parc national de Nikko. Pour plus de détails sur le centre de Nikko, cet article est le bon…

Si vous allez voir la chute des feuilles en automne, sachez que les deux régions de Nikko changent de couleurs à des moments différents. Le parc national de Nikko étant à une altitude beaucoup plus élevée, il tend à changer de couleur environ 2 semaines avant la zone du centre. Au moment où ces photos ont été prises, il était un peu un tard pour la zone du parc national et un peu tôt pour le centre de Nikko.

Le temple Rinnoji

Le temple Rinnoji

Nikko est à environ 2 heures de train de Tokyo et il n’y a aucun shinkansen qui ne s’y arrête. De Tokyo, vous devez prendre un train partant d’Asakusa. Si vous venez du Nord, vous pouvez prendre un shinkansen s’arrêtant à Utsunomiya (si vous aimez les gyoza, Utsunomiya est réputé pour ses succulents gyoza) et prendre alors la ligne JR Nikko.

Shinkyo, Le pont sacré

Shinkyo, Le pont sacré

Pour être tout à fait honnête, vous n’avez probablement besoin que d’un jour pour voir la plupart des temples que Nikko a à vous offrir. Ceux que vous voudrez absolument aller voir est celui de Nikko Toshogu (qui contient le mausolée du shogun Ieyasu Tokugawa et celui de son fils Iemitsu), Rinnoji, Futarasan Jinja (qui date de 767) et le pont Shinkyo (le pont sacré qu’il est malheureusement interdit de traverser depuis novembre 2006).

Les trois singes de la sagesse

Les trois singes de la sagesse

Pour plus d’informations, vous pouvez aller voir (en anglais) la page du Japan Guide sur Nikko ou le site de l’office du tourisme de Nikko.

Article traduit de l’Anglais et disponible en version originale à l’adresse suivante: Nikko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *