Musée du quai Branly – De l’artisanat populaire au design grâce à l’esprit Mingei

Paris - L'esprit Mingei au Japon - Quai Branly

Contraction de « minshû » (peuple) et « kogei » (artisanat), Mingei est le mot japonais désignant « l’art populaire ». Ce mot fut inventé en 1925 par Yanagi Soetsu (1889-1961), un philosophe et critique d’art, qui créa le mouvement de l’art populaire au Japon avec Hamada Shoji (194-1978) et Kawai Kanjiro (1890-1966), tous deux potiers, dans les années 20.

Le Musée du quai Branly, fidèle à son attachement à rappeler l’importance des traditions locales, a donc organisé cette exposition sur l’esprit Mingei au Japon qui s’étale du 30 septembre 2008 au 11 janvier 2009.

Les caractéristiques de l’art Mingei d’après Yanagi sont les suivantes:

  • Créé par des artisans anonymes
  • Produit manuellement et en quantité
  • Bon marché
  • Utilisé par Mr tout le monde
  • Utilisable dans la vie de tous les jours
  • Représentatif de la région dans laquelle l’objet est créé

Sur cette exposition, Germain Viatte, Commissaire général de l’exposition, a déclaré:

« Dans cette exposition, à partir d’un cas précis – celui du penseur Yanagi Soetsu, promoteur du mouvement « Mingei », et son fils Yanagi Sori, premier designer d’après-guerre -, il s’agit de réfléchir au rapport que le XXe siècle a établi entre la redécouverte de certains arts traditionnels et l’évolution de l’art moderne international à travers le design. Cette dynamique sort de la perception des arts populaires traditionnels d’un point de vue strictement ethnographique ou anthropologique, pour l’inscrire dans une situation historique précise, celle du Japon de la première moitié du XXème siècle (jusqu’à la fin des années cinquante). Il s’agit aussi d’une perspective esthétique, morale et formelle, qui trouve aujourd’hui ses échos dans les « formes originelles » de certains designers contemporains. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *