Kyoto

Maiko

Maiko

Par où commencer… Disons que si vous êtes un photographe et que vous n’allez pas à Kyoto, vous devriez réfléchir sérieusement à abandonner la photographie. Kyoto et ses environs comme Arashiyama et Nara sont tellement spectaculaires que vous n’avez aucune excuse pour ne pas vous y rendre.

S’il y a un endroit plus que tout autre pour tout ce qui touche à l’histoire du Japon, Kyoto est cet endroit. Capitale du Japon du début de la période Heian en 794 à la fin de la période Edo en 1867 et la restauration Meiji, Kyoto n’offre pas moins de 17 sites classés sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO, 24 musées, 37 universités et contient plus de 1.600 temples bouddhistes et 400 sanctuaires shinto.

Kyoto est l’une des rares villes, avec Nara, qui fut épargnée par les bombardements massifs américains de la seconde guerre mondiale, ceci afin de protéger cet héritage culturel exceptionnel. Malheureusement, lorsque l’on regarde pour la première fois cette ville, l’impression qui s’en dégage est celle d’un immonde chaos bétonné, encore plus que dans les autres grandes villes japonaise.

Geisha et maiko

Geisha et maiko

Il est évident que les officiels japonais n’étaient pas autant préoccupés par leur propre culture et leur propre histoire que les américains pendant la seconde guerre. Ils ont honteusement détruit la plupart des maisons traditionnelles en bois du centre de Kyoto, n’épargnant que quelques temples et une petite partie de Gion. Gion, qui, il est important de le souligner, est le seul endroit au Japon où vous pourrez voir régulièrement de vraies geisha et maiko.

Il y a beaucoup d’endroits célèbres à Kyoto et je vous encourage à aller les visiter (vous trouverez une liste plus bas dans cet article), mais c’est quelquefois une bonne idée de sortir des chemins tracés et de se promener un peu au hasard afin de trouver ses propre trésors.

Organisation de la ville

Kyoto a été construite sur le modèle de l’ancienne capitale chinoise de Chang’an (Xi’an). Il est facile de se repérer dans ces rues perpendiculaires. Les avenues principales vont de l’est à l’ouest et sont numérotées de 1 à 10, les principales étant Sanjo dori (3ème avenue), Shijo-dori (4ème avenue), Gojo-dori (5ème avenue) et Shichi-dori (7ème avenue).

Les avenues allant du nord au sud sont: Omiya-dori, Horikawa-dori, Karasuma-dori, Kawaramachi-dori and Higashiyama-dori. Il est important de se rappeler de leurs noms car les noms des arrêts de bus et des gares sont généralement les noms des croisements. Les rues commerçantes avec les restaurants et les grands magasins se concentrent tout au long de Sanjo-dori, Shijo-dori, Karasuma-dori et Kawaramachi-dori.

Endroits à découvrir dans Kyoto

Torii au sanctuaire Fushimi Inari Taisha

Torii au sanctuaire Fushimi Inari Taisha

  • Le sud-est
  • Le sud-ouest
    • Temple To-ji 東寺
    • Villa impériale de Katsura 桂離宮
    • Temple Saiho-ji 西芳寺
    • Temple Jizoin 地蔵院
  • A l’extrême nord de Kyoto
    • Villa impériale Shugakuin 修学院離宮
    • Mont Hiei-zan 比叡山
    • Temple Enryaku-ji 延暦寺
    • Ohara 大原

Comment aller à Kyoto

Automne à Kyoto

Automne à Kyoto

Kyoto est sur la ligne principale de Shinkansen, ce qui le met à 2h30~3h de Tokyo. Kyoto est juste à côté d’Osaka (15mn en shinkansen ou 30mn en train normal), de Nara (40mn) et de Nagoya (35mn). Les aéroports les plus proches sont Osaka Itami (55mn en bus) et Kansai international airport (1h15). Les deux aéroports offrent les destinations nationales et internationales les plus importantes.

 

Liens utiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *