Kyoto – Kinkaku-ji: le pavillon d’or

Kinkaku-ji le pavillon d'or - Kyoto

Kinkaku-ji, le pavillon d’or

Le Kinkaku-ji (金閣寺), aussi appelé le pavillon d’or est une des attractions les plus connues de Kyoto, sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994. C’est un temple zen situé dans la partie ouest de Kyoto, non loin du Ryoan-ji.

Le Kinkaku-ji fut construit en 1397, à l’origine pour servir de villa à Ashikaga Yoshimitsu (1358-1408), le 3ème shogun Ashikaga. Il était composé de plusieurs bâtiments dont une réplique de l’entrée du palais impérial Shishin-den.

11 ans après la mort de Yoshimitsu, et selon ses vœux, la villa fut transformée en un temple bouddhiste de la secte rinzai.

Kinkaku-ji le pavillon d'or - Kyoto

Le pavillon d’or

Le 2 juillet 1950, un moine de 21 ans, étudiant à l’université Otani, mit le feu au Kinkaku-ji. Le temple brûla entièrement et le jeune homme fut arrêté. Il confessa à la police qu’il aurait voulu mourir dans les flammes. L’histoire a été immortalisée par l’écrivain Mishima dans son roman Le Pavillon d’or.

Le temple fut entièrement reconstruit à l’identique en 1955, étendant la surface recouverte de feuilles en or aux étages inférieurs.

Commet aller au Kinkaku-ji

Le plus simple pour se rendre au Kinkaku-ji est d’y aller en bus. Il y a deux arrêts à proximité, Kinkakuji-mae et Kinkakuji-michi, desservis par les bus 12, 50, 59, 204 et 205. Le temple est ouvert tous les jours de 9h le matin à 17h et l’entrée est de 400¥.

Sources:
Kinkakuji (Golden Pavilion)
Kinkaku-ji Temple 金閣寺

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *