Kasuga Taisha: sanctuaire shinto à Nara

Kasuga Taisha (春日大社), un site faisant partie du patrimoine mondial de l’UNESCO, est un célèbre sanctuaire shinto situé à Nara. Le grand sanctuaire Kasuga est plus spécialement célèbre pour toutes ses lanternes en pierre ou en bronze (plusieurs milliers) qui se trouvent partout autour du sanctuaire. Il est situé au bout nord-est du parc de Nara mais il vaut absolument le détour et il est aussi à environ 20~25 minutes de Todai-ji.

Lanternes de bronze au sanctuaire Kasuga Taisha, Nara, Japon

Lanternes de bronze au sanctuaire Kasuga Taisha, Nara, Japon

D’après le Yamasa institute:

Le sanctuaire de Kasuga Taisha est un des sanctuaires shintô les plus importants de la région de Nara et l’un des « trois grands sanctuaires » du Japon. Il a été officiellement fondé en 768 par le clan Fujiwara, mais il est communément admis qu’il date plutôt du début de l’époque de Nara (710). Le sanctuaire est situé à l’ouest aux pieds du mont Mikasa et du mont Kasuga, des montagnes sacrées desquelles les kami (dieux) shintô sont venus pour la première fois. Le puissant clan Fujiwara (l’une des plus puissantes familles aristocratiques de l’époque) et la cour impériale venaient pratiquer dans le sanctuaire, le rendant par là même très prospère. Le Kasuga Taisha fut ensuite unifié avec le temple Kofukuji vers la fin de la deuxième moitié de la période Heian (794-1185) avec l’émergence de la nouvelle philosophie théologique de la fusion du kami-bouddha. L’affiliation du sanctuaire avec le Kofukuji dura jusqu’à la restauration Meiji (1868-1912) lorsque le gouvernement décréta le shintoïsme religion d’État et ordonna la séparation du bouddhisme et du shintoïsme.

Lanternes de pierre au sanctuaire Kasuga Taisha, Nara, Japon

Lanternes de pierre au sanctuaire Kasuga Taisha, Nara, Japon

Si je devais choisir un moment dans l’année pour aller visiter ce sanctuaire, j’essayerai de m’y rendre lorsqu’il y a des festivals et que les lanternes sont alors allumées. Elles ne le sont que deux fois l’an: la première fois au début de février et la seconde pendant Obon, vers le milieu du mois d’août.

Lanterne de pierre au sanctuaire Kasuga Taisha, Nara, Japon

Lanterne de pierre au sanctuaire Kasuga Taisha, Nara, Japon

Bien entendu, visiter le Japon durant l’automne n’est jamais une mauvaise idée. D’autant plus qu’apparemment, il y a un jardin botanique avec plus de 300 sortes de fleurs ou de plantes. Ce jardin est d’ailleurs très célèbre pour ses glycines qui fleurissent entre la mi-avril et la mi-mai.

Vues du sanctuaire Kasuga Taisha, Nara, Japon

Vues du sanctuaire Kasuga Taisha, Nara, Japon

Source:
Kasuga Taisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *