Le Japon et la seconde guerre mondiale: le rêve hégémonique

Pourquoi le Japon envahit-il les autres pays asiatiques?

Première guerre sino-japonaise

Première guerre sino-japonaise

Pour répondre à cette question, nous devons commencer avec la fin du shogunat et la restauration Meiji de la fin du 19ème siècle.Le Japon, forcé d’ouvrir son commerce aux Etats-Unis et aux autres puissances occidentales prend conscience de son retard technologique et politique, et un groupe de samourai révolutionnaires de Choshu, Satsuma et Tosa, dans le sud-ouest japonais, renversent le Shogunat et imposent la création d’un gouvernement « à l’occidental ». Toute la société japonaise suit le mouvement et bientôt le Japon fait sa révolution industrielle. Etant le premier et le seul Etat asiatique dans ce cas de figure, le Japon devient rapidement beaucoup plus riche et beaucoup plus puissant que ses voisins.

Amiral Togo

Amiral Togo

En 1895, il démontre sa force nouvelle à la communauté internationale en battant la Chine assez facilement et en annexant Taiwan. Le Japon et la Russie commencent alors à se quereller sur le contrôle de la péninsule Coréenne et de la Mandchourie. En 1905, la guerre Russo-Japonaise éclate mais elle se révéle beaucoup plus difficile que celle contre la Chine. Bien qu’officiellement le Japon est le vainqueur, grâce notamment à la victoire de l’amiral Togo dans la bataille de Tsushima, et annexe le sud de la Mandchourie et la péninsule de Sakhaline au nord d’Hokkaido, les pertes sont équivalentes des deux côtés. Cependant, le Japon est désormais convaincu qu’il peut pour la première fois rivaliser avec les puissances occidentales. Les japonais commencent alors à ressentir un devoir de protéger leurs voisins asiatiques de l’impérialisme colonial de l’Ouest. La Corée est officiellement annexée en 1910 alors que les troupes japonaises continuent à augmenter leur emprise sur la Mandchourie.

La politique japonaise est de plus en plus dominée par les militaires, alors qu’aucun parti militaire n’a d’influence à la Diète. Le gouvernement était généralement composé de politiciens non-alignés ayant le soutien de factions militaires ultra-nationalistes qui assassinent de nombreux politiciens et opposants au sein de l’armée.

Ces factions militaristes poussent pour prendre le contrôle de la Chine. La crise économique et sociale des années 20 forcent de nombreux paysans japonais à émigrer en Mandchourie afin de diminuer la tension interne au Japon et, en 1932, quelques mois après l’incident de Moukden,  l’Etat fantoche du Mandchoukouo est créé. A partir de 1937, l’armée japonaise envahit la Chine et prend Pékin, Shanghai, Nankin et la majorité du nord-est du pays. Les campagnes restent cependant incontrôlables du fait de guérillas locales mais aussi de la proportion entre chinois et japonais: les territoires occupés le sont par 600.000 soldats japonais à comparer avec 300 millions de chinois.

Comment le Japon et l’Allemagne sont-ils devenus alliés?

Signature du pacte anti-komintern, Allemagne et Japon

Signature du pacte anti-komintern

En 1936, le Japon et l’Allemagne signent le pacte anti-komintern contre l’Union Soviétique dans lequel les deux pays se promettent de s’aider en cas d’attaque russe. L’Italie les rejoint en 1937.

Cependant, en août 1939, Hitler en viole les termes en signant un pacte de non-agression avec l’URSS pour pouvoir envahir la Pologne en septembre de cette même année. Le premier ministre Hiranuma Kiichiro, s’estimant trahi, démissionne. Cependant, le Japon, l’Allemagne et l’Italie signent le pacte tripartite en septembre 1940 afin de s’entraider contre les USA.

Après la conquête de la France et la création de Vichy par les Nazis, le Japon négocie l’occupation de l’Indochine (Vietnam, Laos et Cambodge) grâce au pacte tripartite.

Mais, lorsqu’Hitler attaque l’URSS en juin 1941, le Japon décide de ne pas suivre l’Allemagne dans cette voie.

L’invasion de l’Asie du sud-est et l’attaque sur Pearl Harbor

La situation entre le Japon, l’Angleterre et les USA était tendue depuis 1922 lorsque le traité naval de Washington avait été signé pour limiter le tonnage des navires de guerre de chaque nation dans un ratio de 6:10:10. Le Japon essaya d’augmenter son ratio à 7 en 1930, mais obtint gain de cause seulement pour certains types de navires. De plus en plus frustré et pressé par les militaires, le Japon dénonçe le traité en décembre 1934.

Depuis l’attaque japonaise sur la Chine, les USA aidaient celle-ci en lui vendant des équipements militaires bon marché. Ils dénoncent le traité commercial nippo-américain afin de pouvoir décréter un embargo sur les exportations au Japon si nécessaire. L’occasion se présente en juin 1941, avec l’occupation de l’Indochine par le Japon, ce qui conduit Roosevelt à couper l’approvisionnement en hydrocarbure du pays. De cette manière, le Japon ne sera plus capable de soutenir son armée et son économie et devra céder aux pressions américaines de se retirer complètement de Chine et d’Indochine.

Pearl Harbor

Pearl Harbor

Mais, le gouvernement japonais est résolu à resister. Il essaye de trouver une solution diplomatique à travers un retrait partiel de Chine, mais les Etats-Unis sont intransigeants. Quand il devient évident qu’aucun accord ne pourra être trouvé, les japonais planifient des attaques sur les colonies anglaises et hollandaises gorgées de pétrole d’Asie du sud-est (Malaisie, Indonésie, …), sur les Philippines américaines, tout en préparant une attaque préventive sur la principale base navale américaine du Pacifique, Pearl Harbor. Les japonais savaient fort bien qu’ils ne pouvaient soutenir un effort de guerre prolongé contre la puissante industrie américaine, mais ils ne pensaient pas qu’ils seraient si déterminés à se lancer dans une guerre et à mobiliser des dizaines de milliers de soldats et les envoyer si loin. C’est pourquoi, le 7/8 décembre 1941, ils lancent leur attaque sur Hawaï, entraînant les Etats-Unis dans la guerre, ce qui conduira à la chute de l’Empire japonais.

Certains historiens soutiennent que les USA poussèrent le Japon à leur déclarer la guerre. Mais l’expansionnisme japonais se serait-il assagi si les USA s’étaient montrés conciliants? Intéressant débat en perspective…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *