15 choses à connaître avant de venir au Japon

1. Les pourboires

Les pourboires au Japon

Les pourboires au Japon

Il n’y a pas de pourboires au Japon. Donner un pourboire est considéré comme impoli et il m’est arrivé plusieurs fois qu’un serveur me court après pour me rendre le pourboire que j’avais laissé.

2. On ne mange pas en marchant

C’est aussi le cas dans les rames de métro (bien que ce soit par contre encouragé dans les shinkansen). C’est aussi considéré comme impoli.

3. Les escaliers mécaniques

Quand on emprunte un escalier mécanique au Japon, on reste sur la gauche de celui-ci si on n’avance pas afin de laisser ceux qui montent passer à sa droite, sauf à Osaka et dans quelques autres villes où c’est le contraire.

4. Le chiffre 4

En japonais, le chiffre 4 peut se prononcer de la même façon que le mot «mort», «shi» (il y a 2 mots pour 4 pour cette raison). En fait, il est fréquent de ne pas avoir de 4ème étage dans certains ascenseurs et d’éviter le 4ème, voire le 40ème étage complètement (plus rare).
Par contre, personne ne leur a dit que le nombre 666 est celui du diable… Va savoir Charles!

5. Les serviettes dans les onsen

Une brochette de princesses Leia

Une brochette de princesses Leia

Les petites serviettes (celles avec vous ne devriez pas être capables de cacher quoi que ce soit – mes condoléances si ça n’est pas le cas – ) ne doivent JAMAIS toucher l’eau car tout le monde sait qu’elles sont sales. Elles sont généralement mises de côté ou alors sur la tête, dans le style de la princesse Leia.

6. Manger bruyamment ses ramen

Si vous mangez des nouilles, n’oubliez pas de les aspirer le plus rapidement possible en faisant le maximum de bruit. Ça refroidit les nouilles chaudes, amplifie leur saveur et c’est un compliment pour le chef. Le « slurp » c’est le respect du produit!

7. L’argent liquide est roi

Bien que l’utilisation des cartes de crédit se répande lentement mais sûrement, l’argent liquide est encore le roi au Japon. Il y a de plus en plus de distributeurs un peu partout pour cette raison. Beaucoup de boutiques spécialisées n’acceptent pas les cartes, donc soyez prévoyants!

8. Ne vous mouchez pas en public

Pour les japonais, ce n’est pas hygiénique et c’est impoli. Vous pouvez atteindre le summum de l’impolitesse en utilisant la serviette que les restaurants fournissent pour se nettoyer les mains pour votre truffe qui suinte.

9. Les wagons pour les femmes

Les wagons pour les femmes

Les wagons pour les femmes

De manière surprenante, ils sont roses et sont généralement présents aux heures de pointe sur certaines lignes de métro. L’idée est d’éviter la main de Mr Tanaka qui a tendance à se balader là où elle ne devrait pas.

10. L’étiquette dans le métro

La personne qui est assise à côté de vous dans le métro peut s’endormir et sa tête venir se loger sur votre épaule. C’est normal et ça n’est pas un problème, même si c’est quelqu’un que vous ne connaissez pas.
Le Japon est aussi connu pour ses « pousseurs » qui, bien que de moins en moins nombreux, se feront un plaisir de vous pousser dans votre wagon afin d’utiliser le moindre espace disponible.

11. Les pantoufles pour les WC

Elles sont là pour que vos petits pieds délicats ne touchent pas la saleté du sol. Bien entendu, il ne faut pas les garder en sortant des WC.

12. Les tatouages

Ils ne sont généralement pas autorisés dans les onsen, sauf s’ils sont assez petits pour être cachés. Bien que certains petits onsen ne soient pas trop regardant, il n’y a pas d’exception pour les plus grands d’entre eux. Cette règle a été instituée à l’origine pour éviter les clients trop… yakuzesques.

13. Love hotels/Capsule hotels

Un capsule hotel spacieux

Un capsule hotel spacieux

Ces deux types d’hotels sont souvent utilisés par des salary men epuisés ou par des fêtards qui ont manqué le dernier train. Les love hotels sont parfois utilisés par des couples mariés pour se sortir de leur petite demeure. Les capsules hotels, quant à eux, ne sont pas faits pour les claustrophobes!

14. Les distributeurs automatiques

Il y a des distributeurs automatiques pour tout ce dont vous avez rêvé, et même pour ce dont vous n’avez pas envie de rêver. Ceux qui vendent des cigarettes et boissons sont littéralement dans chaque rue. Les distributeurs « exotiques » sont plus rares à trouver.

15. Les omiyage

Etre invité chez quelqu’un est considéré comme un honneur et l’hôte s’attendra à recevoir un omiyage, c’est-à-dire un cadeau. Normalement, c’est plus un geste qu’autre chose mais j’ai vu des personnes amenez des présents assez chers comme une pastèque qui valait 5.000 yens (environ 50 euros).

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à profiter de votre prochain voyage au Japon!

Source – 15 things to know before travelling to Japan

Japan Info

Japan Info partage des informations et conseils de Japonais locaux sur tout ce qui touche au Japon, comme par exemple Tokyo, Kyoto, les lieux touristiques, les évènements culturels, ainsi que la cuisine Japonaise comme les délicieux sushis ou les ramens.

Les derniers articles par Japan Info (tout voir)

6 thoughts on “15 choses à connaître avant de venir au Japon

  1. Petite question 🙂

    Si se moucher en public est impoli, qu’est-on sensé faire ? Renifler ? Laisser couler ? Ca me semble tellement pire :/

  2. Oui bien sur, pour l’évident, quand on est au travail, au restaurant ect. Mais il me semble que ça reste parfois pas possible, dans le métro, en pleine rue… si j’éternue ça prévient pas et je vois mal comment éviter de me moucher :/

    Je serai donc la vile européenne malpolie.

    Merci pour la réponse.

    • En fait, au Japon, les gens reniflent beaucoup. S’il faut renifler 30 fois par seconde pour ne pas se moucher en public, les Japonais le font. Mais comme @Pascal le dit:  » ça n’est pas une règle absolue non plus! Il y a des fois où on ne peut pas s’empêcher! ». Je rajouterais qu’en fait les Japonais ne se disent pas que c’est malpoli de se moucher en public, mais juste qu’en se mouchant, on prend le risque de montrer des choses que les autres ne voudraient pas voir. C’est plus pour l’aspect visuel de la chose vis-à-vis des autres et non pas l’acte en lui même.

  3. Bon, ensuite, ça n’est pas une règle absolue non plus! Il y a des fois ou on ne peut pas s’empêcher! 🙂

  4. lol oui les wagons réservé au femmes je me suis retrouver dedans une fois avec mon collègue sur le coup on s’est posé la question on été tout bête et on a changer de wagon c’était drôle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *