Journée d’étude « 6 août 1945 : Hiroshima et Nagasaki : penser la catastrophe »

Le 6 août 1945, l’apocalypse touche la ville d’Hiroshima, jusque là épargnée; trois jours plus tard, Nagasaki subit le même sort. Ces deux bombardements ne sont pas un banal exemple de la destruction d’une ville telle que l’histoire de l’humanité en connaît une liste infinie, de Babylone à Pompéi, de Constantinople à Bagdad, de Varsovie à Dresde…
Mais les 6 et 9 août marquent le passage à une nouvelle ère, celle de la destruction nucléaire.

La journée d’étude se propose d’aborder l’anéantissement d’Hiroshima sous un angle qui n’est pas simplement factuel ou historique mais aussi sociologique et philosophique: comment un tel événement marque-t-il, aujourd’hui encore, les habitants des deux villes, du Japon, mais aussi toute l’humanité. Elle se propose enfin d’examiner ces deux jours terribles au regard d’autres catastrophes humaines qui furent perçues comme un anéantissement.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Lieu: Auditorium du Musée national des arts asiatiques Guimet – 6, place d’Iéna 75116 Paris
Date: Mardi 23 juin de 14h30 à 17h30

Source – Journée d’étude « 6 août 1945 : Hiroshima et Nagasaki : penser la catastrophe »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *