Le château de Himeji rouvre après une longue rénovation

La restauration du château de Himeji datant du 17ème siècle s’est terminée jeudi après 5 ans et demi de travail.

Le gouvernement a marqué l’événement par une cérémonie, un jour avant que le site du patrimoine mondial de l’UNESCO soit ouvert au public.

Les tuiles du toit ont été remplacées et les murs extérieurs ont été repeints afin de rétablir l’élégance du château.

Avec son murs de terre blanc et son donjon ou tour centrale de six étages (46,4 m), le château date de 1609 et est un trésor national. Il est également connu sous le nom Shirasagi-jo (Château Egret).

En 1993, il devient le premier site du patrimoine culturel mondial reconnu au Japon. Les rénovations, qui ont débuté en Octobre 2009, ont été les premières depuis 1964.

« La rénovation du château de Himeji est finie grâce à la passion des habitants vivant à proximité, » Masanori Aoyagi, directeur de l’Agence des affaires culturelles, a déclaré lors de la cérémonie. « L’histoire des importants travaux de rénovation restera dans les annales et sera transmis à la prochaine génération. »

Les « Impulse Bleu », équipe de voltige acrobatique des forces aériennes d’auto-défense, ont survolé le château à l’occasion de la fin des travaux.

La ville de Himeji attend 1,8 million de visiteurs pendant l’année fiscale 2015 qui commence le 1er avril. La ville a également signé un accord avec l’exploitant du château de Neuschwanstein en Allemagne afin de promouvoir le tourisme entre les deux châteaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *