L’empire du soleil levant et l’expansionnisme japonais

Drapeau de la marine impériale du Japon

Drapeau de la marine impériale du Japon

L’empire du Japon (大日本帝国; Dai Nippon Teikoku) était le nom officiel du Japon avant la fin de la seconde guerre mondiale. Les termes Japon impérial et empire japonais sont aussi utilisés.

L’empire se fondait sur la constitution Meiji de 1889 avec l’empereur japonais en tant que chef d’Etat et détenteur de la souveraineté de la nation.

Yoshinobu Tokugawa, le 15ème shogun du shogunat Tokugawa, rendit le pouvoir à l’empereur Meiji avec le « retour de souveraineté » (大政奉還; Taisei Hōkan) qui permit à la cour impérial de proclamer la « restauration de la monarchie » (王政復古; Ōsei Fukko). A la suite de cet évènement, les principaux clans anti-shogunat, Satsuma et Choshu, formèrent l’ossature du nouveau gouvernement Meiji et, avec la ferme intention de devenir un empire, le pays fut renommé « la grande nation impériale du Japon ».

En 1946, un an après la fin de la seconde guerre mondiale, le nom du pays fut changé pour « le pays du Japon » (日本国 Nihon Koku).

L’expansionnisme Japonais

Avec la grande dépression, le Japon, comme certains autres pays, embrassa l’idéologie fasciste. Bien qu’il s’agissait d’un forme particulière de ce système, sans doute due aux différences culturelles, elle était très proche des formes occidentales. Cependant, contrairement à Adolf Hitler et Benito Mussolini, le Japon poursuivait deux buts économiques en essayant de développer son empire.

Puyi, empereur du Mandchoukouo

Puyi, empereur du Mandchoukouo

Tout d’abord, comme ses homologues européens, une industrie militaire domestique permit de relancer l’économie nationale. D’autre part, du fait d’un manque de ressources sur les îles principales japonaises et afin de pouvoir soutenir un secteur industriel puissant avec une forte croissance, les matières premières comme le fer, le pétrole et le charbon devaient être importées. La plupart de ces matières premières provenaient des Etats-Unis et donc, pour le bien du développement militaro-industriel et la production industriel dans son ensemble, les théories mercantiles prévalurent et les japonais décidèrent que des colonies riches en matières premières devaient être conquises pour pouvoir rivaliser avec les puissances européennes. Formose (Taiwan) en 1895 et la Corée en 1910 avaient été annexées pour leur potentiel agricole. Le fer et le charbon de Mandchourie, le caoutchouc d’Indochine et les vastes ressources chinoises étaient les cibles principales pour l’industrie.

La Mandchourie fut envahie et conquise en 1931, sans réelle opposition. Officiellement, cette conquête avait pour but de libérer les mandchous des chinois, comme l’annexion de la Corée était censé être un acte de protection. Comme en Corée, un gouvernement fantoche, le Mandchoukouo, fut mis en place. Jehol, un territoire chinois fut, lui, annexé en 1933.

Le Japon commença l’invasion de la Chine en 1937, créant ainsi une guerre entre trois acteurs: le Japon, les communistes de Mao Zedong et les nationalistes de Tchang Kaï-chek. Le Japon prit le contrôle de la quasi-totalité de la côte et des ports chinois mais évita soigneusement les sphères d’influence européennes. En 1936, juste avant l’invasion de la Chine, le Japon signa un traité anti-communiste, le pacte anti-komintern, avec l’Allemagne et un autre avec l’Italie en 1937.

Expansion de l'empire japonais jusqu'en 1942

Expansion de l’empire japonais jusqu’en 1942

Chronologie de l’expansionnisme japonais

  • 1926: L’empereur Taisho meurt (25 décembre).
  • 1927: Giichi Tanaka devient premier ministre (20 avril).
  • 1928: Hirohito devient officiellement l’empereur (10 novembre).
  • 1929: Osachi Hamaguchi devient premier ministre (2 juillet).
  • 1930: Hamaguchi est blessé lors d’une tentative d’assassinat (14 novembre).
  • 1931: Hamaguchi meurt et Reijiro Wakatsuki devient premier ministre (14 avril). La guerre sino-japonaise commence avec l’incident de Moukden ou incident de Mandchourie (18 septembre). Tsuyoshi Inukai devient premier ministre (13 décembre) et augmente le financement de la présence militaire japonaise en Chine.
  • 1932: Après une attaque sur des moines japonais à Shanghai (18 janvier), la cité est bombardée (29 janvier). Le Mandchoukuo est créé avec Henry Puyi comme empereur (29 février). Inukai est assassiné lors d’un tentative de coup d’état et Makoto Saito devient premier ministre (15 mai). Le Japon est censuré par la Société des Nations (7 décembre).
  • 1933: Le Japon quitte la Société des Nations (27 mars).
  • 1934: Keisuke Okada devient premier ministre (8 juillet). Le Japon se retire du traité naval de Washington (29 décembre).
  • 1936: Tentative de coup d’état (incident du 26 février). Koki Hirota devient premier ministre (9 mars). Le Japon signe son premier pacte avec l’Allemagne (25 novembre) et occupe Tsingtao (3 décembre). Le Mengjiang est créé en Mongolie intérieure.
  • 1937: Senjuro Hayashi devient premier ministre (2 février). Le prince Fumimaro Konoe devient premier ministre (4 juin). Incident du pont Marco Polo (7 juillet). Le Japon conquiert Pékin (31 juillet). Les troupes japonaises occupent Nankin (13 décembre) et commencent le viol de Nankin.
  • 1938: Bataille de Taierzhuang (24 mars). Les forces japonaises prennent Canton (21 octobre).
  • 1939: Hiranuma Kiichiro devient premier ministre (5 janvier). Nobuyuki Abe devient premier ministre (30 août).
  • 1940: Mitsumasa Yonai devient premier ministre (16 janvier). Konoe devient premier ministre pour un second terme (22 juillet). Offensive des cent régiments (août – septembre). Le Japon occupe l’Indochine après la chute de Paris et signe le pacte tripartite (27 septembre).
La guerre est déclarée!

La guerre est déclarée!

  • 1941: Le général Hideki Tojo devient premier ministre (18 octobre). Les forces navales japonaises attaquent Pearl Harbor (7 décembre), provoquant la déclaration de guerre des Etats-Unis (8 décembre). Le Japon conquiert Hong Kong (25 décembre).
  • 1942: Singapour se rend au Japon (15 février). Le Japon bombarde l’Australie (19 février). Raid américain de Doolittle sur Tokyo (18 avril). Bataille de la mer de corail (4 mai~8 mai). Les forces américaines aux Philippines se rendent (8 mai). Défaite du Japon à la bataille de Midway (6 juin).
  • 1943: Victoire américaine dans la bataille de Guadalcanal (9 février). Défaite japonaise à la bataille de Tarawa (23 novembre).
  • 1944: Tojo démissionne et Kuniaki Koiso devient premier ministre (22 juillet).
  • 1945: Les bombardiers américains commence une campagne incendiaire des villes principales du Japon. Défaite du Japon à la bataille d’Iwo Jima (26 mars). L’amiral Kantaro Suzuki devient premier ministre (7 avril). Défaite du Japon à la bataille d’Okinawa (21 juin). Les Etats-unis lance une bombe atomique sur Hiroshima (6 août) et une autre sur Nagasaki (9 août). Le Japon se rend (14 août): l’occupation alliée commence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *