Ariana Miyamoto, première Miss Japon métisse

Vous avez sans doute déjà lu ou entendu cette nouvelle mais Ariana Miyamoto, une japonaise « hafu » (le mot local pour métisse), a été élue pour représenter le Japon au concours de Miss Univers 2015. Beaucoup de japonais ont été surpris par ce choix de prendre cette magnifique jeune femme qui ne ressemble pas stéréotypiquement à une japonaise.

Agée de 20 ans, sa mère est japonaise et son père est américain d’origine africaine. Du fait qu’historiquement le Japon a été isolé et de l’homogénéité ethnique du pays, beaucoup de japonais pensent que Miss Japon et Miss Japon Univers devraient être des japonaises « pures » et donc que les « hafu » devraient être exclus du processus de sélection.

Cette nouvelle était très émouvante pour moi. Les enfants métisses sont souvent harcelés à l’école et souffrent de discrimination à l’emploi car la société japonaise a encore beaucoup de chemin à faire en terme de diversité et d’immigration. Mais il y a une exception. Si vous êtes mi-japonaise et mi-blanche, vous avez beaucoup plus de chance d’être regardées avec bienveillance par les japonais et les médias. Je ne dis pas que ces métisses n’ont pas été harcelés quand ils étaient plus jeunes ou qu’ils ont facilement trouvé un emploi, mais quand les japonais disent que les enfants « hafu » sont mignons, ils pensent uniquement à ceux avec un parent blanc.

Ariana Myamoto

Ariana Myamoto

Beaucoup de modèles eurasiens travaillent pour des magazines de mode. Par conséquent, Ariyana Miyamoto essaye de tordre le cou aux standards de beauté japonais: elle a une peau cuivrée et n’est pas à moitié blanche. C’est aussi un risque pour le concours de Miss Univers car les autres pays pourraient critiquer le Japon pour sélectionner quelqu’un qui ne représente pas le « vrai » visage de leur pays. J’ai une amie américaine qui m’a dit qu’il n’était pas convenable pour le Japon de choisir quelqu’un qui n’a pas l’air « japonais » pour représenter le pays. Mais, elle ne sait pas de quoi elle parle, et donc je me fout de ce qu’elle pense ou de ce que les gens disent de la sélection de Miss Japon.

Je suis tellement contente de voir qu’Ariana Miyamoto attire les projecteurs et j’espère que cela permettra à plus de citoyens japonais de réfléchir à ce qu’être japonais signifie vraiment. Je pense qu’elle est probablement plus japonaise que moi, par exemple. Je suis métisse mais je passe totalement inaperçue dans la société japonaise. 🙂

Ce qui est le plus remarquable en ce qui concerne Ariana Miyamoto est la raison de sa participation au concours Miss Univers Japon. Elle ne pensait pas qu’elle serait sélectionnée à cause de ses origines mais elle voulait s’engager dans la lutte contre le racisme ordinaire au Japon. Pour vous donner une idée, elle a fait ses années de lycée aux Etats-Unis après avoir été harcelée à l’école publique japonaise où elle était. Puis,  un de ses amis métisse comme elle, s’est suicidé, victime du racisme ordinaire. Et c’est la mort de son ami qui a renforcé sa détermination d’attirer l’attention et de lutter contre la discrimination et de sensibiliser la population japonaise à l’importance de la diversité.

Je lui souhaite bonne chance et lui voue toute mon admiration pour rester forte malgré les critiques.

Source: Yumi to lesson – Ariana Miyamoto is beautiful

 

La question des métisses au Japon est épineuse. Selon le ministère japonais de la Santé, un enfant sur 50 a un parent non-japonais. Ces naissances commencent ainsi à constituer une petite minorité qui n’est pas toujours bien acceptée au sein de la société, où étaient dénombrés près de 40.000 mariages «internationaux» en 2014, unissant principalement des Japonais à des Chinois, des Philippins ou des Coréens. Le mot «hafu» lui même a été créé à partir du mot anglais «half» qui veut dire «à moitié».

Yumi Nakata

Yumi est japonaise. Après son bac, elle est partie étudier à l'université en Californie et a passé plus de 10 ans à l'étranger. Elle aime lire, écrire et enseigner le japonais.
Ses deux site web sont: http://www.yumitolesson.com et http://www.yuminolesson.com

2 thoughts on “Ariana Miyamoto, première Miss Japon métisse

  1. Ariana Miyamoto est une très jolie femme qui plus est métisse . elle à tout simplement mériter son titre de Miss Japon Univers .
    Cette jolie blasian est vraiment canon et elle montre la voie que même les hafus représentent le Japon dans sa globalité .
    Je pense que le Japon doit progresser davantage en matière de diversité , les exemple D’Ariana Miyamoto et de Priyanka Yoshikawa en 2016 montre les mentalités sont entrain de changer dans le pays du soleil levant .
    En tout cas, ce sont de magnifiques jeunes femmes .
    Respect.

    • Bonjour,
      Effectivement, les japonais devraient peut-être progresser  »en matière de diversité », mais c’est sûr que vous devriez progresser en matière d’orthographe.
      Sans rancune et bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *