603 km/h: nouveau record du monde de vitesse au Japon

Le train japonais à suspension magnétique a fait voler en éclat le record du monde de vitesse lors de son essai de mardi dernier près du mont Fuji, pulvérisant les 600 km/h, ce qui renforcera son image de marque sur les marchés étrangers.

D’après l’opérateur, le train « maglev », l’acronyme de suspension magnétique en anglais, qui flotte 10 centimètres au-dessus de la voie et est propulsé par des aimants, ainsi que ses 7 voitures a atteint la vitesse record de 603 km/h et s’est maintenu 11 secondes au-dessus de 600 km/h. Le nouveau record intervient une semaine seulement après le précédent de 590 km/h et 12 ans aprés le record de 581 km/h que celui-ci avait établit en 2003. Pour rappel, le 10 juin 2007 un prototype de TGV avait atteint 574,8 km/h.

Environ 200 amateurs (Sheldon n’était malheureusement pas présent) étaient venus assister au record et ont copieusement applaudi quand le train est passé au-dessus des 600 km/h.
« Cela me donne des frissons, j’aimerais vraiment pouvoir monter dans le train », a déclaré une dame à la télévision japonaise. « C’est comme si j’avais vécu un moment historique. »
Un journaliste de l’AFP qui a eu l’occasion de tester le nouveau train a indiqué que son expérience était similaire à celle d’un avion qui décolle, la pression augmentant avec l’accélération.

D’après Yasukazu Endo, qui est à la tête du centre de test du maglev, « plus le train roule, plus il devient stable. Je pense que nous avons fait de gros progrès sur la qualité ».

La première ligne maglev devrait entrer en service en 2027, sur les 286 km reliant Tokyo et Nagoya. Celle-ci, avec une vitesse moyenne de 500 km/h, ferait le trajet entre les deux villes en seulement 40 mns, soit la moitié du temps nécessaire aux shinkansen actuels. La ligne, appelée « Ligne Shinkansen Chuo », sera par la suite prolongée de 153 kilomètres jusqu’à Osaka vers 2045.

Record de vitesse à 603 km/h

Record de vitesse à 603 km/h

Les coûts de construction pour la ligne dédiée sont astronomicaux: il faudra compter environ 100 millards d’euros pour le seul premier tronçon jusqu’à Nagoya car 80% sera constitué de tunnels.

L’intention du Japon est de vendre ses systèmes de train shinkansen et maglev à l’export et le premier ministre Shinzo Abe ne manque jamais une occasion de promouvoir la technologie, espérant relancer l’économie japonaise par des travaux d’infrastructure à l’export. Il est d’ailleurs attendu ce week-end aux Etats-Unis où il prêchera la bonne parole au sujet de la ligne grande vitesse entre New York et Washington.

L’année dernière, il avait invité l’ambassadrice des USA au Japon, Caroline Kennedy, pour un des tests. Celle-ci avait alors déclaré que « cette technologie est quelque chose qui amènera de nombreux bénéfices au Japon et peut-être aux Etats-Unis, un jour ». Le maglev est un des concurrents pour le projet national de trains à grande vitesse. Abe a déclaré que le Japon ne ferait pas payer les frais de license pour le train, ce qui constitue un beau pot-de-vin une bonne incitation à choisir le système pour la ligne entre Washington et Baltimore. Cette ligne de 60 km serait la première phase du projet reliant la capitale américaine à Boston.

Source: Phys.org – 603 km/h: Japan’s maglev train breaks new world speed record

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *